Territoires, économie, enjeux sociétaux

Composée actuellement de 16 membres titulaires répartis entre Grenoble et Lyon, l’axe s’organise autour de deux thématiques étroitement articulées, Economies et Territoires. Si l’économie est une dimension traditionnellement présente au sein du Laboratoire, l’équipe a retenu un axe structurant : le territoire, entendu comme un « fait social global » liant les différents niveaux économiques, techniques, sociaux, culturels et politiques.

Présentation

Construit éminemment social, nécessairement à historiciser, le territoire est le cadre des sociétés, le mode d’application des décisions politiques, des stratégies économiques, des pratiques et des usages sociaux et le support des représentations. Espace organisé et pensé, sinon rêvé, le territoire est également un espace à exploiter, à contrôler, à normer et, désormais un espace perçu comme fragile, sensible, à protéger, voire à sanctuariser. Il croise aussi bien la ville que la campagne, le plat pays que la montagne, mais également les notions de paysages et d’environnement. Trois axes majeurs sont actuellement travaillés : le territoire économique ; les identités sociales et culturelles ; la gestion du territoire et les questions environnementales. Ces entrées renouvelées contribuent à la construction de réseaux de chercheurs au niveau régional, national et international, avec les autres  disciplines SHS mais aussi avec les géosciences ou les sciences du vivant. Les liens au sein de l’équipe sont consolidés par des programmes de recherche, des séminaires communs ou des journées d’études entre Lyon et Grenoble. Les démarches privilégient le jeu des différentes échelles et leurs emboîtements pour réaliser une histoire sociale qui envisage toutes les catégories et pas les seules élites, abordées par la micro-histoire, l’étude des réseaux et nouant étroitement démarches qualitative et quantitative.