Intervention de Sandra Brée sur France Culture "Trop d'humains sur Terre ? La grève des ventre au XIXe siècle"

  • Soumis le : 16 novembre 2022

Dans le cadre de l’émission « Le cours de l’histoire », Sandra Brée est intervenue sur le thème « 8 milliards d’humains, quelle histoire ! Trop d’humains sur Terre ? La grève des ventres au XIXe siècle »

Vous pouvez écouter le podcast sur le lien suivant Trop d’humains sur Terre ? La grève des ventres au XIXe siècle 

Au XIXe siècle, les néomalthusiens diffusent leurs idées révolutionnaires de contrôle des naissances et promeuvent l'éducation sexuelle, les moyens contraceptifs, et l'avortement. Sont-ils responsables du déclin de la natalité française ?

Trop d’humains sur Terre ? La grève des ventres au XIXe siècle ! Dans le journal Le Parisien, le 5 octobre 1892, il est question d’une conférence donnée par Marie Huot à la Société de géographie : "Ne reproduisez plus, disait Mme Huot tandis que Malthus voulait simplement qu’on se reproduisît moins, la différence est grande ; Mme Huot est restée sur sa première impression, à treize ans elle pensait déjà que Malthus avait raison. Je ne crois pas à la fin du monde parce que cette aspiration à la maternité domine tous les raisonnements ; on rencontre quelquefois des femmes rebelles, mais l’instinct les rappelle immédiatement à leur fonction principale." Réduire la femme à une fonction reproductrice, voilà une vision patriarcale contre laquelle s’insurgent les néomalthusiens !