Séminaire "Familles et individus en Europe de la première modernité à nos jours. Unions, désunions et patriarcat"

Date: 
18/11/2019 - 16:3019:00
Type: 
Séminaire

coordonné par Sandra Brée (CNRS-LARHRA), Manuela Martini (Université de Lyon 2-LARHRA) et Anne Verjus (CNRS-TRIANGLE)

Lieu : MSH LSE, 14 av Berthelot, Lyon 7

 

Présentation

Ce séminaire, proposé parmi les enseignements du Master Études du genre, parcours MATILDA, entend également, dans le cadre des axes « Genre » et « Action publique et mondes urbains » du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, donner plus de visibilité à un champ historiographique peu représenté aujourd’hui, celui de l’histoire de la famille et des relations de genre en son sein. À la vision traditionnelle de sociétés anciennes dominées par une conception organique de la famille à laquelle l’individu serait subordonné, et par opposition, d’un monde contemporain caractérisé par l’affranchissement de l’individu du carcan familial, ce séminaire voudrait appréhender la question sans a priori en interrogeant également les formes d’autonomie qui existaient autrefois dans les relations familiales et la persistance ou l’existence de contraintes familiales à l’époque contemporaine. Travailler sur l’interaction entre l’individu et le groupe familial est le moyen d’aborder la famille dans une perspective dynamique comme un espace de conflits et de solidarité, d’émancipation et de contraintes, de sentiments et d’obligations, de ressources et de stratégies. C’est la possibilité de réfléchir, dans la longue durée et dans une perspective prenant en compte les rôles genrés des acteurs/trices, au fonctionnement et à l’évolution non linéaire du monde social en se plaçant à l’intersection de plusieurs disciplines (le droit, l’anthropologie, la sociologie).

 


 

  • 18 novembre 2019, MSH LSE, Salle Elise Rivet

Camille Masclet, Parcours affectifs des féministes françaises des années 1970

 

Lectures :

Lucie Bargel, Camille Masclet, Lydie Porée, « “Le privé est politique”. Des sexualités, conjugalités et maternités féministes ? », dans Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Camille Masclet, Isabelle Sommier (dir.), avec le Collectif Sombrero, Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et militants des années 1968 en France, Arles, Actes Sud, 2018, p.879-908.

 

Camille Masclet, « “Debout mères et ménagères !” Les mobilisations féministes lyonnaises », dans Collectif de la Grande Côte, Lyon en luttes dans les années 68. Lieux et trajectoires de la contestation, Lyon, PUL, 2018, p.97-157.

 

  • 9 décembre 2019, MSH LSE, Salle André Frossard

Claire-Lise Gaillard (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Centre d'Histoire du XIXe siècle), Marchander les mariages : une embrassante nécessité pour société française du XIXe siècle.

 

Lectures :

Gaillard Claire-Lise « Oscillations et réaffirmations du genre dans les petites annonces de l’Intermédiaire Discret 1921-1939 », Genre & Histoire [En ligne], 21 | Printemps 2018, URL : http://journals.openedition.org/genrehistoire/3064 

 

Garden Maurice, « Les annonces matrimoniales dans la lunette de l’historien » dans René Favier et Laurence Fontaine (eds.), Un historien dans la ville, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme (coll. « Hors collection »), 2018, p. 285‑298.

 

Kalifa Dominique, « L’invention des agences matrimoniales », L’Histoire, 1 juin 2011, N°365, no 6, p. 76‑79. 

 

  • 20 janvier 2020, MSH LSE, Salle Elise Rivet

Sandra Brée (CNRS, LARHRA), Divorces et séparations en région parisienne au XIXe siècle [titre provisoire]

 

Lectures :

Ledermann Sully, « Les divorces et les séparations de corps en France », Population, 3ᵉ année, n°2, 1948. pp. 313-344. http://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1948_num_3_2_1918; Lotta V., Van Poppel F., Van de Putte B., 2011, “New Light on the Divorce Transition”, Journal of Family History, April 2011, vol. 36 (2), pp. 107-117. https://biblio.ugent.be/publication/2084141

 

  • 3 février 2020 , MSH LSE, Salle André Frossard

Manuela Martini (Lyon 2, LARHRA), Mariage, couple et économie du patriarcat : un débat des années 1970 ?

 

Lectures :

 

Christine Delphy, L'Ennemi principal 1, l’économie politique du patriarcat, Paris : Éditions Syllepse, coll. « Nouvelles Questions Féministes », 1998

Pollart, Anna, "Gender and Class Revisited, or the Poverty of 'Patriarchy'", Sociology, 30 (4), 1996, pp. 639-659.

 

 

  • 16 mars 2020, MSH LSE, Salle Elise Rivet

Anne Verjus (CNRS, Triangle), Le mariticide ou les « morts par mariage » dans le débat sur le divorce au début du XIXème siècle.

 

Lecture :

Ronsin, Francis, Les divorciaires: affrontements politiques et conceptions du mariage dans la France du XIXe siècle, Paris, Aubier, 1992.

 

  • 30 mars 2020, MSH LSE, Salle Elise Rivet

Stéphane Gougelmann (Université Jean Monnet, Saint-Étienne, Irhim) L’homosexualité facteur de désunion des couples dans la littérature du XIXe siècle.

 

 

  • 20 avril 2020, MSH LSE, Salle Elise Rivet

Caroline Muller (Université de Rennes 2, EA Tempora), Gestion des conflits par les confesseurs et directeurs de conscience dans les correspondances personnelles et les manuels conjugaux [titre provisoire]

 

Axe et/ou transversalité: