Conférence "Regulating Home Labors: When The Home is a Workplace" par Eileen Boris

  • Soumis le : 24 avril 2019

Conférence dans le cadre des séminaires du parcours Matilda. Histoire des femmes et du genre en Europe, du master « Etudes sur le genre » en partenariat avec la MSH-LSE.

 

Eileen Boris, Université de Santa Barbara (États-Unis)

Eminente historienne du féminisme et du travail domestique à l’intersection entre le genre et la race, est Distinguished Professor of Feminist Studies, History, Black Studies, and Global Studies et titulaire de la chaire Hull à l’université de Californie à Santa Barbara. Elle travaille sur la maison comme lieu de travail, le genre et l’Etat.  Parmi ses livres figurent la monographe "Home to Work : Motherhood and the Politics of Industrial Homework in the United States" (Cambridge University Press, 1994) et "Caring for America : Home Health Workers in the Shadow of the Welfare State", co-écrit avec Jennifer Klein (Oxford University Press, 2012, 2015). Elle est également  co-éditrice, avec Rhacel Parreñas, du volume "Intimate Labors : Cultures, Technologies, and the Politics of Care" (Stanford University Press, 2010) et, avec Dorothea Hoehtker et Susan Zimmermann, de "Women’s ILO: Transnational Networks, Global Labor Standards, and Gender Equity" (Brill and ILO, 2018). Elle présente à Lyon une partie de son dernier livre : "Making the Woman Worker : Precarious Labor and the Fight for Global Standards, 1919-2019" (Oxford, sous presse 2019). 

 

http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/node/5888