Jean-Jacques Lequeu, bâtisseur de fantasmes

Quel lien y a-t-il entre L’Origine du monde de Gustave Courbet et le « Palais idéal » du facteur Cheval ? Selon Annie Le Brun, « il y a Jean-Jacques Lequeu, qui, sans en être conscient, pressent que l’origine du rêve architectural a quelque chose à voir avec cette origine du monde ».

Fils d’un menuisier de Rouen, Lequeu (1757-1826), formé au siècle des Lumières, voit son destin bouleversé par la Révolution. Contraint à un emploi de dessinateur pour l’administration, il croit toutefois à son talent et poursuit sans concession son ambition d’artiste.

« Architecte de papier », Lequeu rêve de monuments somptueux, de fabriques fictives et de paysages imaginaires ; au-delà de l’architecture, sa galerie s’enrichit de multiples dessins, d’une suite troublante d’autoportraits, de portraits grimaçants, de tableaux érotiques et de détails anatomiques sans complaisance. Six mois avant de disparaître dans le dénuement et l’oubli, il lègue ce fascinant œuvre graphique à la Bibliothèque royale.

Ce catalogue présente les dessins d’architecture de Jean-Jacques Lequeu (1757-1826), célèbre pour ses monuments et ses fabriques imaginaires, incorporés dans des paysages d’invention et ornementés de visages grimaçants ou de détails d’anatomie dépeints sans complaisance.

Exposition du 11 décembre 2018 au 31 mars 2019, Petit Palais | Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Date: 
2018 -11 -21
Auteurs: 
Laurent Baridon, de Jean-Philippe Garric et de Martial Guédron (dir.)
Editions: 
BnF Éditions, Editions Norma
Informations complémentaires: 

ISBN 978-2-3766-6021-7

192 pages