Séminaire "Historiciser la transition environnementale"

Date: 
27/06/2019 - 09:0017:00
Type: 
Séminaire

Séminaire du programme TRANSENVIR (ANR, 2016-2019) « Historiciser la transition environnementale »
Coordination : Renaud Bécot (post-doctorant) et Stéphane Frioux (responsable du projet ANR TRANSENVIR)

sauf précision contraire, les séances se tiennent toutes à la MSH Lyon-Saint-Etienne, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e arrondissement

 

Au cours du second vingtième siècle, la protection et la gestion de l’environnement se sont imposées comme un enjeu politique, économie et social des sociétés contemporaines. Les décennies d’après-guerre intensifièrent la transition urbaine-industrielle : les villes connaissent une extension par la construction de grands ensembles ou de banlieues pavillonnaires, tandis que l’empreinte de l’industrie se renforce dans les territoires déjà marquée par les activités polluantes depuis le siècle précédent. Face à ces dynamiques, l’environnement s’inscrit au cœur de l’attention médiatique et des débats publics, et le terme lui-même surgit dans les textes et discours au seuil de la décennie 1970. Il fait l’objet d’un militantisme protéiforme, provenant aussi bien de la mobilisation de classes populaires contre la dégradation de leur cadre de vie par l’industrie que de scientifiques souhaitant protéger la biodiversité de certains territoires. L’environnement devient peu à peu l’objet de politiques publiques locales ou nationales, jusqu’à occuper une importance croissante dans les organigrammes de certaines municipalités ou gouvernements. En multipliant les études de cas, ce séminaire vise à ouvrir une réflexion sur cette transition environnementale des sociétés industrialisées. Ce séminaire est proposé par l’équipe du programme de recherche TRANSENVIR (Approches historiques de la transition environnementale : innovations politiques et sociales face aux risques environnementaux en milieu urbain, années 1950-2000).

 

 

 

 

 

  • Jeudi 27 juin :  9h à 17h

Mémoire des désastres industriels et mutation de l’action publique

Atelier 1 - Mémoire des désastres et construction d’un problème public territorialisé

  • Bruno Ziglioli (Université de Pavie)

La mémoire troublée des désastres industriels en Italie [Titre provisoire]

  • Christelle Gramaglia (IRSTEA, Montpellier)

Construire l’habitabilité d’un territoire marqué par les pollutions : Fos-Berre [Titre provisoire]

Atelier 2 – La mémoire des travailleurs dans la construction des risques industriels

  • Marie Ghis Malfilatre (PACTE, Grenoble & Giscop 84)

Santé sous-traitée et la mémoire des catastrophes chez les travailleurs du nucléaire [Titre provisoire]

  • Elena Davigo (Université de Sienne & Université de Florence)

Mémoire des désastres et action syndicale face aux risques, Italie, 1970-1990 [Titre provistoire]

Atelier 3 – Le rôle des désastres dans la mutation de l’action publique

  • Xavier Daumalin (Telemme, Université d’Aix-Marseille)

La mémoire des accidents dans les dispositifs participatifs de communication et de prévention des risques industriels : le cas du SPPPI Fos-Berre, 1971-1985 [Titre provisoire]

  • Renaud Bécot (LARHRA, Lyon)

La mémoire du désastre chez les haut-fonctionnaires en charge des risques industriels : les enseignements d’une campagne d’entretiens [Titre provisoire]

 

Conférence conclusive

  • Vincent Porhel (LARHRA, ESPE Lyon)

L’explosion de l’usine Givaudan (Lyon), 40 ans après : le travail d’oubli d’un désastre industriel

Journée organisée avec le soutien du Labex IMU

 

 

Inscriptions et informations complémentaires : renaudbecot@gmail.com

Axe et/ou transversalité: