Histoires d'élections

L’élection est de nos jours une pratique si familière qu’elle pourrait sembler consubstantielle à la démocratie et à la politique. Le bulletin de vote, l’urne ou l’isoloir sont devenus les compagnons habituels de l’électeur, à tel point qu’on peine à imaginer une élection sans eux.
Or, de l’Antiquité romaine à la Ve République, de la monarchie française à la Venise du XVIIIe siècle, on découvre non seulement que l’élection est présente là où on ne soupçonnerait pas son existence, mais qu’elle recouvre une grande variété de pratiques et de sens : vote auriculaire à l’oreille d’un secrétaire, « à la ballotte » par boule d’approbation ou de réjection, vote à main levée, par appel nominal, par correspondance, par procuration ou plus récemment par voie électronique, etc. De même, en portant son attention au-delà du champ politique, l’ouvrage explore d’autres univers sociaux au sein desquels l’élection, bien présente, prend encore d’autres formes et d’autres significations : l’Église, la justice, l’université, le champ syndical, etc. Comment alors penser l’élection en tenant compte de l’ensemble de ces expériences sociales et politiques ?
Histoires d’élections, en associant historiens et politistes, est une histoire polyphonique où coexistent et s’entremêlent à travers le temps et l’espace des pratiques et des représentations bien plus variées que l’élection contemporaine ne le laisse supposer.

Date: 
2018 -11 -15
Auteurs: 
Christophe LE DIGOL, Virginie HOLLARD, Christophe VOILLIOT, Raphaël BARAT
Editions: 
CNRS
Informations complémentaires: 

ISBN : 978-2-271-08809-3

482 pages