Colloque "Archives des juristes internationalistes"

Date: 
09/11/2018 - 09:3010/11/2018 - 12:30
Type: 
Colloque

Organisé par Philippe Rygiel et Dzovinar Kevonian à l'Université Paris Nanterre.

 

Le programme de recherche AJII « Archives des juristes internationalistes, sources du droit : pour une histoire sociale de la pratique juridique » fait suite au projet de préfiguration réalisé en 2016 au sein du LABEX « Les passés dans le présent ». Les résultats ont permis de confirmer l’importance de constituer entre historiens, juristes et sociologues du politique, et une institution patrimoniale, La Contemporaine, une synergie productrice de nouvelles sources écrites et orales, destinée à soutenir le tournant historiographique actuel vers une histoire sociale des juristes internationalistes à l’époque contemporaine. Ces deux dernières décennies ont en effet été marquées par une approche critique du droit international, engagée par le tournant de l’histoire globale et par une attention nouvelle portée à l’histoire des juristes et aux associations juridiques transnationales. Entamées par la publication de Wilhelm Grewe et les travaux de Martti Koskenniemi, elles ont depuis été approfondies par des productions récentes qui ont confirmé l’importance d’un rapprochement entre juristes, historiens du droit, historiens de l’histoire sociale et sociologues du politique autour d’une réflexion commune associant parcours, pratiques et discours juridique.

Le programme AJII a choisi de focaliser son attention sur trois axes : les temporalités comme référents du discours juridique (parcours biographiques, prosopographie, appartenances socio-politiques, engagements), la source orale comme histoire faite corps (fabrication et exploitation d’un corpus de témoignages filmés), et la constitution de fonds d’archives privées des juristes internationalistes. En organisant ce colloque, notre objectif est de rendre compte des sources et ressources existantes qu’ils s’agisse des fonds des associations juridiques, des institutions patrimoniales ou des espaces numériques de valorisation, de susciter un dialogue interdisciplinaire autour et avec les acteurs du droit international. Il s’agit enfin de constituer, autour de la source et de l’archive, une plate-forme de réflexion partagée des enjeux problématiques d’une histoire sociale des juristes depuis le tournant du dernière tiers du XIXe siècle, entre multi-positionnement fonctionnel (diplomates, jurisconsultes, arbitres, juges, universitaires, consultants privés) et appartenances sociopolitiques (ethos du juriste, milieux sociaux et endogamie socio-professionnelle, ancrage nationaux et circulations internationales, transnationalisation des pratiques).

 

https://univ-droit.fr/actualites-de-la-recherche/manifestations/28008-ar...