La Résistance à l’épreuve du genre. Hommes et femmes dans la Résistance antifasciste en Europe du Sud (1936-1949)

Du milieu des années 1930 à la fin des années 1940, dans tous les pays européens du pourtour méditerranéen, des femmes et des hommes ont combattu, selon des temporalités et des modalités différentes, dans des mouvements de résistance antifasciste, que ce soit contre le régime en place ou contre une armée d’occupation, au premier chef l’armée allemande. Dès le temps de la lutte et à la sortie de cette phase de longues et intenses convulsions, la question de la place et du rôle des femmes a été soulevée, souvent par les acteurs et les actrices eux-mêmes. Elle a plus encore retenu l’attention de la recherche scientifique à dater des années 1970, quand les revendications féministes ont fait irruption dans le monde intellectuel et sur l’avant-scène publique. En revanche, les questions liées à la catégorie de genre n’ont été prises en compte que tout récemment et de façon inégale en fonction de l’aire géographique. Ce champ d’investigation relève davantage encore actuellement d’un chantier en pleine ébullition que d’un jardin à la française. C’est sur ce chantier que les artisan.e.s de cet ouvrage ont réfléchi ensemble dans une perspective transnationale qui en modifie les caractéristiques et la perception. Venu.e.s d’Australie, d’Espagne, des États-Unis, d’Italie, de France, de Grèce, de l’ex-Yougoslavie, leurs contributions éclairent différemment une période qui défie volontiers l’analyse.

 

Contributions de Jelena Batinic, Antonio Bechelloni, Julien Blanc, Tiphaine Catalan, Estelle Ceccarini, Laurent Douzou, Gina Herrmann, Catherine Lacour-Astol, Jose Marco, Margarite Poulos, Odette Varon-Vassard, Anne Verdet, Mercedes Yusta

 

Date: 
2018 -10 -04
Auteurs: 
Laurent Douzou, Mercedes Yusta (dir.)
Editions: 
Presses Universitaires de Rennes
Informations complémentaires: 

ISBN : 978-2-7535-7568-4

248 pages