Orare aut laborare ? Fêtes de précepte et jours chômés du Moyen Age au XIXe siècle

Les fêtes religieuses marquèrent le quotidien des fidèles durant tout l'Ancien Régime. Contraignantes en raison des obligations pieuses et des interdits en matière de travail qu'elles induisaient, elles subirent certaines critiques dès le bas moyen âge. D'où certaines réformes opérées qui culmineront au XVIIe et surtout au XVIIIe siècles. Le séisme provoqué par la Révolution française poursuivit le mouvement et amena une laïcisation partielle de la fête, tout en conservant certaines fêtes religieuses.

Date: 
2017 -10 -05
Auteurs: 
Philippe Desmette, Philippe Martin (dir.)
Editions: 
PU du Septentrion
Collection: 
Histoire et Civilisations
Informations complémentaires: 

ISBN : 978-2-7574-1725-6

250 pages