La Résistance oblitérée. Sa mémoire gravée par les timbres

Souvent réservé aux seuls collectionneurs, le timbre a cependant beaucoup à nous dire de la façon dont on représente une époque. Le pari original et novateur qu’ont fait ici Laurent Douzou et Jean Novosseloff est de l’arracher à ce cercle restreint pour se demander ce qu’il peut nous dire de concret sur la mémoire publique et officielle. Parmi les nombreux thèmes historiques illustrés, près de la moitié des timbres édités entre 1945 et 2015 portent sur la Seconde Guerre mondiale.

Que peut-on apprendre sur la mémoire de la Résistance et de la déportation des images véhiculées par les timbres ?

D’une banalité extrême par définition, le timbre est un indicateur sans pareil des orientations et impulsions que l’État entend donner à la mémoire officielle. Il remplit une double fonction, la commémoration et la remémoration. On choisit de magnifier certains épisodes pour en oublier d’autres : le timbre est ainsi le sujet d’une véritable politique historiographique.

Ce livre propose d’étudier l’évolution de la mémoire collective de la Résistance à partir de la Libération.

Date: 
2017 -11 -02
Auteurs: 
Laurent Douzou et Jean Novosseloff
Editions: 
Editions du Félin
Informations complémentaires: 

ISBN : 9782866458652

178 pages