Conférence "L'affaire Vacher"

  • Soumis le : 29 avril 2016

Les crimes de Joseph Vacher, vagabond assassin, qui avoua 11 crimes perpétrés entre 1894 et 1897 et en commit peut-être des dizaines d’autres, ont laissé des traces profondes dans les archives et dans la mémoire collective, comme en témoigne notamment Le Juge et l’assassin, film de Bertrand Tavernier, daté de 1976. Caractère sordide et sadique des meurtres, controverse, aux résonances très contemporaines, sur la responsabilité pénale d’un jeune homme à qui beaucoup reconnaissaient la folie, stupéfaction devant l’ampleur de ses vagabondages, essentiellement pédestres, à travers toute la France, sont quelques-uns des ingrédients qui composent cette chronique criminelle exceptionnelle. Le dossier présenté, issu des archives du parquet général de la cour d’appel Lyon, suit l’ensemble de l’enquête menée, à Belley puis à Lyon, par deux experts : le juge Emile Fourquet, qui reconstitua ses itinéraires et lui fit avouer ses crimes, le docteur Alexandre Lacassagne, éminence de la médecine légale lyonnaise, qui lui refusa l’irresponsabilité. Il met ainsi en évidence les méthodes innovantes, judiciaires et policières, déployées face à un criminel déroutant : élargissement géographique du périmètre d’enquête, examen des modes opératoires, analyse « scientifique » du criminel : l’affaire Vacher fut une étape importante des débuts de l’anthropologie criminelle.

 

 

Muriel Salle, maîtresse de conférences à l'Université de Lille I, est spécialiste de l'histoire du genre. Elle a soutenu en 2009 sa thèse sur Genre et Altérité dans les pratiques et les discours d’Alexandre Lacassagne, médecin lyonnais (1843-1924). Ses thématiques de recherche portent sur l’histoire des corps et de la médecine dans une perspective constructionniste. Elle travaille sur les vulnérabilités, particulièrement dans le domaine de la santé.

 

Damien Richard, conservateur du patrimoine, est sous-directeur chargé des fonds contemporains aux Archives départementales et métropolitaines, après avoir exercé des fonctions aux Archives nationales de France, puis au ministère de la Défense.