La Coexistence confessionnelle à l’épreuve. Études sur les relations entre protestants et catholiques dans la France moderne

La France de l’époque moderne connaît une situation de coexistence confessionnelle complexe. La Réforme a échoué à s’imposer et les catholiques n’ont pas réussi à éradiquer le protestantisme, ni au moment des guerres de religion, ni avec la révocation de l’édit de Nantes. Cela a obligé les membres de religions différentes à cohabiter, selon des modalités très différentes selon les lieux et les temps.
C’est cette diversité qu’explore le présent volume, où alternent des analyses portant sur les modalités politiques de la coexistence, des études de cas sur les trois siècles de l’époque moderne, des bilans historiographiques sur le sujet. Les sources les plus variées sont convoquées afin de bien examiner les différents aspects de la question. Les solutions armées comme les relations pacifiques, les liens économiques comme la sociabilité au quotidien, les liens entre politiques ou membres de la République des Lettres comme ceux qui unissent les paysans ou les artisans sont tour à tour évoqués. Si le Sud de la France, particulièrement le Languedoc, est évidemment privilégié, d’autres régions sont également étudiées, que ce soit le Poitou, la petite ville alsacienne de Sainte-Marie-aux-Mines ou Paris.
Ce livre rassemble les communications faites à la journée d’études qui s’est tenue à Lyon le 30 septembre 2006. Elle réunissait les meilleurs spécialistes actuels de l’histoire du protestantisme français, sous la direction de Didier Boisson, professeur à l’Université d’Angers et membre du CERHIO et d’Yves Krumenacker, professeur à l’Université Lyon 3, membre de l’Institut Universitaire de France et de l’UMR 5190 LARHRA.

 

Consulter une recension en ligne :

 

Archives de sciences sociales des religions

Catholic Historical Review

 

 

Date: 
2009
Auteurs: 
Yves KRUMENACKER et Didier BOISSON (dire.),
Editions: 
LARHRA-RESEA
Collection: 
Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires n° 9
Informations complémentaires: