Colloque international La Guerre de Trente ans et la religion

Sous-titre: 

Universités de Neuchâtel et de Lyon,

organisé par
Philippe MARTIN (professeur à l’université de Lyon 2),
Bertrand FORCLAZ (professeur à l’université de Neuchâtel)

Date: 
27/09/2013 - 09:00
Type: 
Colloque international

27 Septembre 2013 (Lyon) et janvier 2014 (Neuchâtel)
Ce colloque entre dans l’axe « Images, textes, discours, création, diffusion ». En effet, il s’agit non pas d’envisager la réalité de la guerre, domaine qui est déjà bien connu grâce au renouvellement de l’histoire de la guerre, mais de considérer sa perception en lien avec les tensions confessionnelles si importantes au XVIIe siècle. Comment le conflit met-il à l’épreuve les croyances et les pratiques ? Modifie-t-il les discours spirituels et les traités théologiques ?
La guerre est le creuset où se forge un nouveau rapport à la religion. Elle produit un triple discours. Le premier est celui par lequel on tente de donner une cohérence et une signification à l’épreuve : pour ne pas désespérer il convient de replacer le malheur dans une trame eschatologique connu. Le second niveau de la parole est celui qui essaie de faire vivre une foi dans un monde sans repère : comment prier ? Comment s’adresser au Ciel ? Comment envisager son Salut ? Enfin, troisième niveau, il est nécessaire de repenser l’organisation ecclésiale. Tout en professant le respect des commandements, en particulier celui sur la violence, les contemporains ont repensé la place des clercs dans un temps d’affrontement.
Ces réflexions ne sont pas restées enfermées à l’intérieur de cénacles limités. La guerre de trente ans est une période où l’information circule très rapidement grâce à une multitude de media : images, ouvrages théoriques, romans, souvenirs individuels…

programme en lien ci-dessous