Philippe Bordes

Professeur émérite d'histoire de l'art moderne, Université Lyon 2

Axe(s) / transversalité(s) : Art, image, société

Recherches/activités

Le portrait en France au 16e siècle et l'Europe (les Clouet, Corneille de Lyon, gravures lyonnaises). Etudes et comptes rendus. Intégration de la documentation dans le système SyMoGIH du LARHRA.

L'art de l'époque de la Révolution française : oeuvres et textes. Ouvrages, catalogues d'expositions, études et comptes rendus.

Edition critique des écrits de Jacques-Louis David (1748-1825).

Rococo, religion, révolution : l'imaginaire social et les arts au 18e siècle. Essai en cours de rédaction.

Parcours

1970. Bachelor of Arts en Histoire de l’Art de l’Université de Stanford.

1972. Master of Arts en Histoire de l’Art de l’Université de Londres.

1972-1975. Chargé de cours en histoire de l’art, Institute for American Universities, Aix-en-Provence.

1975-1978. Assistant associé d’histoire de l’art contemporain, Université Paul-Valéry de Montpellier (Europe, 1750-1950).

1978-1984. Assistant d’histoire de l’art contemporain, Université Paul-Valéry de Montpellier (Europe, 1750-1950).

1981. Doctorat de 3e cycle, Université de Paris IV-Sorbonne. Thèse : Le Serment du Jeu de Paume de Jacques-Louis David. Le peintre, son milieu et son temps de 1789 à 1792.

1984-1996. Premier directeur du Musée de la Révolution française, château de Vizille.

Janvier-mars 1989. Professeur d’histoire de l’art invité (Visiting Professor), University of California Los Angeles (UCLA).

Février 1991. Bourse de recherche (Visiting fellowship), Yale Center for British Art, New Haven.

Janvier-mars 1993. Professeur d’histoire de l’art invité (Visiting Professor), University College, Université de Londres.

1996-2001. Maître de conférences en histoire de l’art moderne, Université Paris X-Nanterre (Europe, 1400-1800).

Février, avril 2000. Bourse de recherche (Research fellowship), Clark Art Institute, Williamstown.

Octobre 2001-août 2016.  Professeur d’histoire de l’art moderne, Université Lyon 2 (Europe, 1400-1800).

Septembre 2006-mai 2007. Bourse de recherche (Samuel H. Kress Senior Fellowship), Center for Advanced Study in the Visual Arts (CASVA), National Gallery of Art, Washington D.C.

Octobre 2007-août 2010. Directeur du département des études et de la recherche (DER), Institut national d’histoire de l’art, Paris.

Depuis janvier 2014. Conseiller scientifique pour les arts, DGESIP, Ministère de l'Education nationale-Enseignement supérieur et Recherche.

Depuis septembre 2016. Professeur émérite d'histoire de l'art, Université Lyon 2.

Publications

Philippe Bordes / Publications / décembre 2016

A. Livres, catalogues

1. Le Serment du Jeu de Paume de Jacques-Louis David. Le peintre, son milieu et son temps de 1789 à 1792, Paris, Éditions de la Réunion des Musées nationaux, 1983. 265 pages de texte, suivies de 262 illustrations.

2. Premières Collections, Vizille, Musée de la Révolution française, 1985. 117 pages.

3. Courbet à Montpellier, Montpellier, Musée Fabre, 1985. 158 pages.

4. Droits de l’homme et conquête des libertés, Vizille, Musée de la Révolution française, 1986. 60 pages.

5. David, Paris, Editions Hazan, 1988, 112 pages.

6. La mort de Brutus de Pierre-Narcisse Guérin, Vizille, Musée de la Révolution française, 1996. 150 pages.

7. Catalogue des peintures, sculptures et dessins. Musée de la Révolution française (en collaboration avec A. Chevalier), Vizille, 1996. 286 pages.

8. Portraiture in Paris Around 1800. Cooper Penrose by Jacques-Louis David, San Diego, Timken Museum of Art, 2003. 67 pages.

9. Jacques-Louis David. Empire to Exile, New Haven-Londres, Yale University Press et Clark Art Institute, 2005. 379 pages.

10. Représenter la Révolution. Les Dix-Août de Jacques Bertaux et de François Gérard, Lyon, Fage éditions, 2010. 160 pages.

 

Direction d’ouvrages

1. Aux armes et aux arts! Les arts de la Révolution Française (avec Régis Michel), Paris, Éditions Adam Biro, 1988 (voir ci-dessous, B. 21).

2. Portrait et Tapisserie / Portrait and Tapestry (avec Pascal-François Bertrand), Turnhout, 2015 (voir ci-dessous, B. 71-72).

 

B. Articles, essais

1. « Louis Gauffier and Thomas Penrose in Florence », The Minneapolis Institute of Arts Bulletin (É.-U.), LX (1971-1973), 1974, p. 73-75.

2. « Girodet et Fabre, camarades d’atelier », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1974, n° 6, p. 393-396.

3. « François-Xavier Fabre, ‘peintre d’histoire’ », The Burlington Magazine (G.-B.), 1975, février, p. 91-98 ; mars, p. 155-162.

4. « Le Mirabeau de Claude-André Deseine. Un concours de sculpture organisé par les Jacobin », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1976, n° 2, p. 61-66.

5. « Intentions politiques et peinture: le cas de la Mort de Caius Gracchus », « Textes et documents », dans Guillotine et Peinture. Topino-Lebrun et ses amis, Paris, 1977, p. 24-45, 120-136.

6. « Documents inédits sur Topino-Lebrun », Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, année 1976, 1978, p. 289-300.

7. « Les arts après la Terreur: Topino-Lebrun, Hennequin et la peinture politique sous le Directoire », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1979, n° 3, p. 199-212.

8. « Les peintres Fabre et Benvenuti à la cour d’Élisa Bonaparte », actes du colloque Florence et la France. Rapports sous la Révolution et l'Empire, Florence, Institut français (1977), 1979, p. 187-207.

9. « Antoine-Jean Gros en Italie (1793-1800) : lettres, une allégorie révolutionnaire et un portrait », Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, année 1978, 1980, p. 221-244.

10. « David and Norblin, ‘The Oath of the Tennis Court’ and two problems of attribution », The Burlington Magazine, août 1980, p. 569-573.

11. « Jacques-Louis David’s ‘Serment du Jeu de Paume’: Propaganda without a cause ? », Oxford Art Journal (G.-B.), III, n° 2, octobre 1980, p. 19-25.

12. « Un portrait de David identifié : l’insurgé américain Filippo Mazzei », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1981, n° 3, p. 159-162.

13. « Dessins perdus de David, dont un pour la ‘Mort de Socrate’, lithographiés par Debret », Bulletin de la Société de l'Histoire de l’Art français, année 1979, 1981, p. 179-184.

14. « Anatomie d’une commande municipale (1845-1851) : la Fontaine de l’Esplanade à Nîmes par Pradier et Questel », actes du colloque La Ville en pays languedocien et catalan depuis 1789, Perpignan (1980), Montpellier, 1982, p. 329-339.

15. « Les portraits de Napoléon en habits impériaux par Jacques-Louis David » (avec Alain Pougetoux), Gazette des Beaux-Arts, juillet 1983, p. 21-34.

16. « L’art de la Révolution Française », Revue de l’Art, 1983, n° 62, p. 775-778.

17. « La Patrie en danger par Lethière et l’esprit militaire », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1986, n° 4-5, p. 301-306.

18. « Zur Sinngebung des Historien bei Jacques-Louis David », Triumph und Tod des Helden, Europäische Historienmalerei von Rubens bis Manet, Cologne, Zurich, 1987, p. 105-114, 201-206. Triomphe et mort du héros, Lyon, 1988, version française révisée: « La fabrication de l’histoire par J.-L. David », p. 110-119.

19. « Le recours à l’allégorie », dans Michel Vovelle (éd.), actes du colloque Les images de la Révolution française, Université Paris-I (1985), Paris, 1988, p. 243-249.

20. « La Déclaration gravée : esthétique et politique de l’encadrement », actes du colloque Les Droits de l’Homme et conquête des libertés, Grenoble-Vizille (1986), 1988, p. 356-362.

21. « L’art et le politique », dans Philippe Bordes et Régis Michel (éd.), Aux armes et aux arts! Les arts de la Révolution Française, Paris, 1988, p. 103-135.

22. « David’s Contemporaries : A Generation of Artists Against the Revolution ? », dans George Levitine (éd.), actes du colloque Culture and Revolution, College Park, Université de Maryland (1987), 1989, p. 60-68.

23. « Jacques-Louis David’s anglophilia on the eve of the French Revolution », The Burlington Magazine, août 1992, p. 482-490.

24. « Sculpteur et jacobin : Alexandre Renaud à Marseille pendant la Révolution », Daniel Rabreau (éd.), actes du colloque Le Progrès des Arts réunis, Bordeaux-Toulouse (1989), 1992, p. 363-371.

25. « Quelle Révolution à Vizille ? », Annales historiques de la Révolution Française, 1992, n° 3, p. 299-312.

26. « De la satire sociale à la charge contre Burke : La Cour d’auberge à Calais de F. G. Byron », La Revue du Louvre et des Musées de France, 1992, n° 4, p. 57-64.

27. « ‘Brissotin enragé, ennemi de Robespierre’ : David, conventionnel et terroriste », dans Régis Michel (éd.), actes du colloque David contre David, Paris, Louvre (1989), 1993, I, p. 319-347.

28. « Lucius Junius Brutus. Un projet d’exposition au Musée de la Révolution française (Vizille) », Dix-huitième siècle, n° 27, 1995, p. 285-292.

29. « Les musées et l’histoire », actes du colloque Musées & Recherche, Paris (1993), Dijon, 1995, p. 109-115.

30. « Le robespierrisme de Jacques-Louis David », Annie Jourdan (éd.), actes du colloque Robespierre, Université d'Amsterdam (1994), Yearbook of European Studies, IX, 1996, p. 121-141.

31.  « ‘L’écurie dont je ne sortirai que cousu d’or’ : Painters and printmaking from David to Géricault », Géricault, Vancouver, Belkin Art Gallery (Université de Vancouver), 1997, p. 116-135.

32. « Les mânes de Brutus : Le roman noir de la vertu républicaine », actes du colloque Histoire, Images, Imaginaires, Université du Maine (1996), Le Mans, 1998, p. 365-380.

33. « La figure d’Homère dans l’art français de la fin du XVIIIe siècle », actes du colloque Homère en France après la Querelle (1715-1900), Université de Grenoble-III (1995), Paris, 1999, p. 347-358.

34. « Un élève républicain : le sculpteur Robert-Guillaume Dardel », dans Guilhem Scherf (éd.), actes du colloque Augustin Pajou et ses contemporains, Paris, Louvre (1997), 1999, p. 507-536.

35. « David’s portrait of the comte de Turenne at Williamstown », The Burlington Magazine, mai 2000, p. 276-280.

36. « Un dessin attribué à Charles Thévenin : L’héroïsme féminin au temps de la Révolution », La Revue du Louvre et des Musées de France,  2000, n° 4, p. 56-61.

37. « Eine Werther-Illustration von Antoine-Jean Gros », dans U. Fleckner, M. Schieder et M.F. Zimmermann (éd.), Jenseits der Grenzen. Französische une deutsche Kunst vom Ancien Régime bis zur Gegenwart, Cologne, 2000, I, p. 290-301.

38. « Un graveur à Paris, 1793-1798 », actes du colloque Les Vies de Dominique-Vivant Denon, Paris, Louvre (1999), 2001, I, p. 83-103.

39.  « Die Darstellung des revolutionären Ereignisses oder Die Herausforderung der Malerei durch die Graphik », Chr. Danelzik-Brüggemann et R. Reichardt (éd.),  Bildgedächtnis eines welthistorischen Ereignisses. Die ‘Tableaux historiques de la Révolution française’ », Göttingen, 2001, p. 17-34. Le texte rédigé en français a été mis en ligne en 2009 : « La représentation de l’événement révolutionnaire ou la peinture à l'épreuve de la gravure », https://revolution-francaise.net/2009/05/21/322-epresentation-evenement-revolutionnaire-peinture-a-l-epreuve-gravure .

40. « Jacques-Louis Copia, un graveur disponible », dans Sylvain Laveissière (éd.), actes du colloque Prud’hon, Paris, Louvre, (1997), 2001, p. 105-128.

41. « Autour du Brutus de David : commentaires anciens et modernes », dans Francesco Piva (éd.), actes du colloque Bruto il Maggiore nella litteratura francese e dintorni, Vérone (2001), Fasano, 2002, p. 247-261.

42. « Die Französische Revolution im Musée Carnavalet (1866-1903) : von der historischen Erinnerung zur Kunst », dans G. Gersmann et H. Kohle (éd.), Frankreich 1871-1914, Stuttgart, 2002, p. 92-98.

43. « Jacques-Louis David et l’estampe », dans François Fossier (éd.), Delineavit et sculpsit. Dix-neuf contributions sur les rapports dessin-gravure du XVIe au XXe siècle. Mélanges offerts à Marie-Félicie Pérez, Lyon, 2003, p. 171-179.

44. « Le Musée Napoléon », dans Jean-Claude Bonnet (éd.), L’Empire des Muses. Napoléon, les Arts et les Lettres, Paris, 2004, p. 79-89, 397-400.

45. « La recherche sur l’art de la Révolution française. Le tournant du bicentenaire », dans Jean-Claude Martin (éd.), La Révolution à l’œuvre. Perspectives actuelles dans l’histoire de la Révolution française, Rennes, 2005, p. 257-268.

46. « L’essor d’un genre continental : portraits de famille dans les cours européennes, 1665-1780 », Studiolo. Revue de l’Académie de France à Rome, no 4 (2006), p. 77-96.

47. « Portraiture in the Mode of Genre : A Social Interpretation », actes de colloque French Genre Painting in the Eighteeenth Century, Washington D.C., National Gallery of Art, Center for Advanced Study in the Visual Arts (2003) : Studies in the History of Art, 72, Washington D.C., 2007, p. 257-273.

48. « After the Exhibitions in Los Angeles and Williamstown », dans Mark Ledbury (éd.), actes de colloque David after David. Essays on the Later Work, Williamstown, Clark Art Institute (2005), Williamstown, 2007, p. 342-351.

49. « Les discours sur l’objet d’art de 1789 à 1804 », actes de colloque L’objet d’art en France du 16e au 18e siècle : de la création à l’imaginaire, Université de Bordeaux (2006), Bordeaux, 2007, p. 219-229.

50. « Le portrait en armure à l’épreuve des Lumières », Cahiers Parisiens/ Parisian Notebooks(The University of Chicago Center in Paris), no 3 (2007), p. 357-370.

51. « Le genre de l’art en France autour de 1800 », Perspective, 2007, no 4, p. 679-692.

52. « Portrait et peinture de genre autour de 1800 », dans Olivier Bonfait et Philippe Costamagna (éd.), actes de colloque La peinture de genre au temps du Cardinal Fesch, Ajaccio (2007), Ajaccio, Musée Fesch, 2008, p. 193-201.

53. « Interpreting Portraits : Images of Society or the Self ? », dans Elizabeth Cropper (éd.), actes de colloque Dialogues in Art History, from Mesopotamian to Modern : Readings for a New Century, Washington, National Gallery of Art, Center for Advanced Study in the Visual Arts (2004), Studies in the History of Art 74, Washington D.C., 2009, p. 305-315.

54. « Les impasses du connoisseurship (à propos d’Anne-Louis Girodet et de François Gérard) », dans Henry-Claude Cousseau, Christina Buley-Uribe et Véronique Mattiussi (éd.), Naissance de la modernité. Mélanges offerts à Jacques Vilain, Paris, 2009, p. 77-82.

55. « Les débuts du portraitiste : le dialogue avec les contemporains », dans Claire Barbillon, Philippe Durey et Uwe Fleckner (éd.), actes de colloque Ingres, un homme à part ? Entre carrière et mythe, la fabrique du personnage, Paris, École du Louvre-Rome, Académie de France (2007), Paris, 2009, p. 191-201.

56. « The Portrait in Armour in Bourbon France. Artistic Challenge and Political Strategy from Louis XIV to Louis XVI », dans Barbara Stollberg-Rillinger et Thomas Weissbrich (éd.) Die Bildlichkeit symbolischer Akte, Münster, 2010, p. 91-104.

57. « Juliette Récamier et les codes du portrait autour de 1800 », dans Delphine Gleizes et Sarga Moussa (éd.), actes de colloque Juliette Récamier dans les arts et la littérature. La fabrique des représentations, Lyon (2010), Paris, 2011, p. 167-181.

58. « Après la Révolution : l’Antiquité au-delà de la raison », dans Mehdi Korchane (éd.), La Dernière Nuit de Troie. Histoire et violence autour de La Mort de Priam de Pierre Guérin, Angers, Musées d’Angers, 2012, p. 31-41.

59. « The Critique of the Modern French School of Painting from Reynolds to Constable », dans Viccy Coltman et Stephen Lloyd (éd.), Henry Raeburn. Context, Reception and Reputation, Edimbourg, 2012, p. 208-223.

60. « Napoléon en Mars Pacificateur par Antonio Canova : le contexte de sa réception française », Studi Neoclassici, I, 2013, p. 13-18.

61. « Destruction, Conservation and Creation during the French Revolution: A Matter of Style », dans Luis Arcienega (éd.), Memoria y significado: uso y recepción de los vestigios del pasado, Valencia, 2013, p. 107-124. Version française révisée : « Destruction, conservation et création sous la Révolution française. Une question de style », dans Emmanuel Fureix (éd.), Iconoclasme et révolutions, de 1789 à nos jours, Ceyzérieu, 2014, p. 94-110.

62. « The Materiality of Art », dans Peter N. Miller (éd.), Cultural Histories of the Material World, Ann Arbor, 2013, p. 39-44.

63. « Le gouvernement révolutionnaire : un corps sans visage (1793-1794) », dans Victor Minguez (éd.), Las artes y la arquitectura del poder, Castellon de la Plana, 2013, p. 323-333.

64. « La Mort de Marat par Jacques-Louis David : l’artiste et le peuple en 1793 », dans D. Debaise, X. Douroux, Chr. Joschke, A. Pontégnie, K. Solhdju (éd.), Faire art comme on fait société, Dijon, 2013, p. 507-514.

65. «  Representing the Rococo “Objet d’art” », dans G. Ulrich Großmann et Petra Krutisch (éd.), The Challenge of the Object / Die Herausforderung des Objekts. Proceedings of the 33rd Congress of the International Committee of the History of Art, Nuremberg (2012), Nuremberg, 2013, III, p. 776-779.

66. « Les portraits de Corneille de Lyon : art de cour ou projet démocratique ? », dans Frédéric Elsig (éd.), Peindre à Lyon au XVIe siècle, Milan, 2014, p. 157-169.

67. « Ferdinand Guillemardet par Francisco Goya et le portrait officiel autour de 1800 », dans Luis Sazatornil Riuz et Frédéric Jiméno (éd.), El arte español entre Roma y París (siglos XVIII y XIX). Intercambio artísticos y circulación de modelos, Madrid, 2014, p. 403-416.

68. « Jacques-Louis David et ses élèves : les stratégies de l’atelier », Perspective, 2014, n° 1, p. 99-112.

69. « Sortir du cadre. Contraintes du portrait au XVIe siècle (un excursus à partir de Corneille de Lyon et de Pierre Woeiriot) », dans Andreas Beyer et Guillaume Cassegrain (éd.), Mouvement. Bewegung, Munich, 2015. p. 61-73.

70. « La vertu chancelante : une relecture des exempla picturaux du XVIIIe siècle », dans Michel Biard, Philippe Burdin, Hervé Leuwers et Alain Tourret (éd.), Vertu et politique. Les pratiques des législateurs (1789-2014), Rennes, 2015, p. 51-60.

71. « Introduction » (avec Pascal-François Bertrand), dans Ph. Bordes et Pascal-François Bertand (éd.), Portrait et Tapisserie / Portrait and Tapestry, Turnhout, 2015, p. 7-16.

72. « Un monument familial de 1554 : la tapisserie de Croÿ conservée à Greifswald », dans Ph. Bordes et Pascal-François Bertand (éd.), Portrait et Tapisserie / Portrait and Tapestry, Turnhout, 2015, p. 61-69.

73. « Anicet-Charles Lemonnier : le XVIIIe siècle ressuscité en 1812 » (avec Michel Delon), Le Temps des collections (Musées de Rouen), IV (2015-2016), p. 63-79.

74.  « Pour une approche de Max Raphael », dans Neil McWilliam, Constance Moreteau et Johanne Lamoureux (éd.), Histoires sociales de l‘art. Une anthologie critique, Paris, 2016, I, p. 67-77.

75. « L’élégance républicaine à travers le portrait masculin (1789-1799) », dans Christophe Leribault (éd.), Figures du dandy de Van Dyck à Oscar Wilde, Paris, 2016, p. 51-61.

76. « The Rococo in France : the politics of a decorative style », dans Dietrich Erben et Christine Tauber (éd.), Politikstile une Sichtbarkeit des Politischen in der Frühen Neuzeit, Passau, 2016, p. 177-199.

 

C. Notices (catalogues et dictionnaires)

1. Notice sur un tableau de Fabre dans De David à Delacroix. La peinture française de 1774 à 1830, Paris, Grand Palais, 1974, p. 407-409.

2. Notices dans Le Portrait à travers les collections du Musée Fabre, Montpellier, Musée Fabre, 1979, p. 45-46, 73-77, 80

3. « Les dessins néo-classiques : approches de l’Antique et de l’histoire », et notices sur J.-G. Drouais, Autour de David. Dessins néo-classiques, Lille, Musée des Beaux-Arts, 1983, p. 9-15, 89-94. Repris dans une traduction italienne pour le Museo di Roma, Rome.

4. Notices dans Dictionnaire historique de la Révolution française, éd. A. Soboul, Paris, 1989, p. 30-31, 272, 325-326, 421-422, 500, 559, 775-776, 830-831, 973-974, 1039-1040.

5. Notices sur A. Renaud, Topino-Lebrun et Réattu dans Marseille en Révolution, Marseille, Vieille Charité, 1989, p. 148-153, 159-173.

6. The French Revolution (version anglaise), Vizille, Musée de la Révolution Française, 1990. Avant-propos et notices 52, 81, 142, 154, 158.

7. Notices dans Zeichen der Freiheit / Emblèmes de la Liberté, Berne, Musées d’histoire et des beaux-arts, 1991, p. 462-464, 496-497, 499-502, 505-506.

8. Notices dans De David à Matisse. 100 Dibujos franceses, Escuela Nacional Superior de Bellas Artes de Paris, Mexico, Centro Cultural Arte Contemporaneo, 1994, p. 70-75, 102-105,  132-139, 148-151, 190-191.

9. « Représentation du héros », notice du Dictionnaire européen des Lumières, éd. M. Delon, Paris, 1997, p. 535-538.

10. Notices sur David, A.-C. Fleury, Forestier et Ingres, dans The Essence of Line. French Drawings from Ingres to Degas. From the collections of The Baltimore Museum of Art [and] The Walters Art Museum, University Park (PA.), 2005, p. 178-181, 223-229, 264-265.

11. Notice sur Louis-Stanislas-Xavier, comte de Provence par A.-F. Callet (1788), dans Le portrait de Lally-Tollendal : un chef-d’œuvre du musée, Vizille, Musée de la Révolution française, 2005, p. 56-61.

12. « L’art de Jean-Pierre Péquignot », Jean-Pierre Péquignot, Baumes-les-Dames 1765 – Naples 1807, éd. E. Beck Saiello, Paris, 2005, p. 43-47.

13. « Gleichheit », notice du Handbuch der politischen Ikonographie, éd. U. Fleckner, M. Warnke, H. Ziegler, Munich, 2011, I, p. 426-433.

14. Notice sur Comte Henri-Amédée-Mercure de Turenne-d’Aynac par J.-L. David, Nineteenth-Century European Paintings at the Sterling and Francine Clark Art Institute, éd. Sarah Lees, New Haven-Londres, 2012, I, p. 237-241

 

D. Comptes rendus, éditoriaux, préfaces, postfaces, entretiens

1. Lettre à l’éditeur (à propos de Topino-Lebrun), The Art Bulletin (É.-U.), septembre 1977, p. 461.

2. « L'art et la Révolution française : travaux récents », Annales historiques de la Révolution française, n° 247, janvier-mars 1982, p. 158-160.

3. Exposition David e Roma (Rome, Villa Médicis, 1981-1982), The Burlington Magazine, mars 1982, p. 188.

4. P. Rosenberg et U. Van de Sandt, Pierre Peyron (1983), The Art Bulletin, mars 1985, p. 158-163.

5. K. Simons, Jacques Réattu (1985), The Burlington Magazine, juin 1986, p. 436.

6. Exposition La Révolution Française et l’Europe (Paris, Grand Palais, 1898), The Burlington Magazine, juin 1989, p. 441-443.

7. Exposition David (Paris, Louvre, et Versailles, Musée national du Château, 1989-1990), The Burlington Magazine, février 1990, p. 154-156.

8. A. Boime, A Social History of Modern Art, Vol. 1 (1988), The Journal of Modern History, LXII, n° 3, septembre 1990, p. 579-581.

9. D. Johnson, Jacques-Louis David. Art in Metamorphosis (1993), The Burlington Magazine, juin 1994, p. 387-388.

10. A. Ottani Cavina, I paesaggi della ragione. La città neoclassica da David à Humbert de Superville (1994), The Burlington Magazine, août 1995, p. 555.

11. Exposition Richard & Maria Cosway (Edimbourg, National Portrait Gallery of Scotland, 1995), The Burlington Magazine, octobre 1995, p. 700-702.

12. Exposition Boilly (Fort Worth, Kimbell Art Museum, 1995) et S. Siegfried, The Art of L.-L. Boilly, Modern Life in Napoleonic France (1995), The Burlington Magazine, février 1996, p. 152-155.

13. G. Apgar, L'Art singulier de Jean Huber, Voir Voltaire (1995), The Burlington Magazine, septembre 1996, p. 608.

14. Th. Crow, Emulation. Making Artists for Revolutionary France (1995), Oxford Art Journal, XIX, 1996, no 2, p. 107-114.

15. A. Ribeiro, The Art of Dress, Fashion in England and France 1750 to 1820 (1995), The Burlington Magazine, avril 1997, p. 265-266.

16. M. Sheriff, The Exceptional Woman. Elisabeth Vigée-Lebrun and the Cultural Politics of Art (1996), The Burlington Magazine, août 1999, p. 483-485.

17. Exposition Jean-Marc Nattier (Versailles, Musée national du Château, 1999-2000), The Burlington Magazine, mars 2000, p.183-185.

18. Exposition Navez (Charleroi, La Chaux-de-Fonds, Coutances, 1999-2000), Apollo, novembre 2001, p.52-53.

19. A. Ottani Cavina, Felice Giani (1758-1823) e la cultura di fine secolo (1999), The Burlington Magazine, janvier 2001, p. 35-36.

20. Exposition Pierre-Henri de Valenciennes (Toulouse, Musée Paul-Dupuy, 2003), The Burlington Magazine, août 2003, p. 601-603.

21. Éditorial (« Rome et l’Europe des arts »), Studiolo. Revue de l’Académie de France à Rome, 2003, 2, p. 7-10.

22. « Le catalogue des dessins de David, par P. Rosenberg et L.-A. Prat [2002] », Revue de l’Art, n° 143, 2004 (n° 1), p. 121-128.

23. Préface : Gaëtane Maës, Les Salons de Lille de l’Ancien Régime à la Restauration, Dijon, 2004, p. 13-15.

24. « David’s ‘Coronation of Napoleon’ » (exposition Le Sacre de Napoléon peint par David, Paris, Louvre, 2004-2005), The Burlington Magazine, mars 2005, p. 200-202.

25. Exposition François-Xavier Fabre (Montpellier, Turin, 2007-2008), The Burlington Magazine, mai 2008, p. 352-353.

26. « Postface », Le Serment du Jeu de Paume. Quand David réécrit l’histoire, éd. J. Trey et A. de Baecque, Versailles, 2008, p. 58-59.

27. S Padiyar, Chains. David, Canova, and the Fall of the Public Hero in Postrevolutionary France (2008), The Burlington Magazine, mai 2009, p. 323-324.

28. H. Kohle and R. Reichardt, Visualizing the Revolution. Politics and Pictorial Arts in Late

Eighteenth-Century France (2008), H-France Review, Vol. 10 (Octobre 2010), no 147 (en ligne).

29. « Antiquity as a Dream » (exposition L’Antiquité rêvée : innovations et résistances au XVIIIe siècle, Paris, Louvre, 2010-2011), Kunstchronik, 64, n° 7, juillet 2011, p. 360-366.

30. « Pascal Rousseau : entretien avec Philippe Bordes. In actu. L’œuvre d’art dans le bain de son époque », 2001-2011 : soudain, déjà, éd. Guillaume Désanges, Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris, 2011, p. 23-27.

31. « Boilly. Lille » (exposition Boilly 1761-1845, Lille, Palais des Beaux-Arts, 2011-2012), The Burlington Magazine, février 2012, p. 139-140.

32. Exposition Pour l’amour de l’art. Artistes et amateurs français à Rome au XVIIIe siècle (Ottawa, National Gallery of Canada, Caen, Musée des Beaux-Arts, 2012), The Burlington Magazine, mai 2013, p. 333.

33. Exposition Le goût de Diderot (Montpellier, Musée Fabre, Lausanne, Fondation de l’Hermitage, 2013-2014), The Burlington Magazine, juin 2014, p. 413-415.

34. « Présentación », Víctor Mínguez et Inmaculada Rodríguez, Napoleón y el espejo de la Antigüedad. Arqueología de las imágines del poder (Universitat de València, Quaderns « Ars Longa », 5), Valence, 2014, p. 13-16.

35. « Un droit au portrait ? François 1er, Catherine de Médicis et l’art des deux Clouet » (Alexandra Zvereva, Portraits dessinés de la cour des Valois. Les Clouet de Catherine de Médicis, Paris, 2011), Kunstchronik, 68, n° 5, mai 2015, p. 246-253.

36. « Préface », Mehdi Korchane, Figures de l’exil sous la Révolution, de Bélisaire à Marcus Sextus (Vizille, Musée de la Révolution française, 2016), Vizille, 2016, p. 7-11.

37. « High or low ? Provisoriches, Ephemeres und Papierenes in der Französischen Revolutionszeit » (Richard Taws, The Politics of the Provisional. Art and Ephemera in Revolutionray France, University Park [Pennsylvania], 2013), Kunstchronik, 69, n° 7, juillet 2016, p. 339-348.

Productions en ligne

A compléter.

Expositions

Commissaire d'expositions : voir la liste des publications.