Emmanuelle Retaillaud

Professeure d'histoire contemporaine à l'IEP de Lyon, Sciences Po Lyon

Axe(s) / transversalité(s) : Genre

Programmes de recherche en cours

- histoire des subcultures sexuelles en France et en Europe (XIXe-XXIe siècle)

- histoire de la mode et du vêtement en contexte colonial

Parcours

- 1988-1993 : ENS Ulm-Sèvres

- 1992 : Agrégée d'histoire 

- 1993-1998 : AMN et ATER à l'université d'Orléans

- 1999-2000 : ATER à l'IEP de Lille

- 2000 : thèse soutenue à l'université d'Orléans sous la direction de Jean-Louis Robert, "Drogues et usagers de drogues dans la France de l'entre--deux-guerres (1916-1939)

- 2000-2003 : enseignante dans le secondaire à Paris.

- 2003-2020 : MCF à l'université François-Rabelais de Tours (IUT, école de journalisme)

- 2016 : habilitation à diriger des recherches, soutenue à l'université Paris-1, sous la garantie de Dominique Kalifa : "La Parisienne, étude d'un type féminin urbain, du XVIIIe siècle à nos jours".

- depuis 2020: PU à Sciences Po Lyon

Enseignements

- Histoire de la France de 1940 à nos jours

- séminaire "Genre et sexualités, approches historiques (XIXe-XXe siècles)"

Publications

PUBLICATIONS PRINCIPALES 

- La Parisienne, histoire d’un mythe, du siècle des Lumières à nos jours, Paris, Seuil, collection « L’univers historique », 2020, 419 p.

- « Années folles, rugissantes ou dorées ? Nommer les années vingt », dans Dominique Kalifa (dir.), Les noms d’époque, de « Restauration » à « Années de plomb », Paris, Gallimard, « Bibliothèque des histoires », 2020, p. 231-256.

- « ”Le formidable est sorti du frivole…”  : l’image et la réputation des Parisiennes au défi des ”années terribles” (1792-1940) », dans Jean-Claude Caron et Nathalie Ponsard, La France en guerre : cinq années terribles, Rennes, PUR, 2018, p. 247-267.

- « Tailleur Chanel ou robe à fleurs ? Portraits de femmes dans la vie politique française sous la Ve république », dans Luciano Cheles et Alessandro Giacone (dir.), Il ritratto e il potere, immagini della politica in Francia e in Italia nel Novecento, Pacini Ed., 2017, p. 207-227.

—  « Mireille Havet entre ombres et lumières », dans Patrick Bergeron (dir.), Passées sous silence. Onze femmes écrivains à relire, Presses Universitaires de Valenciennes, 2015, p. 125-137.

— « “Seule ma chair est insatisfaite, c’est pourquoi j’écris” : l’écriture de la sexualité dans le journal de l’écrivaine Mireille Havet (1898-1932) », actes du Colloque International de l’Université libre de Bruxelles, 19-20 mai 2010, Sextant, éditions de l’université de Bruxelles, n° 29, 2012, p. 51-59.

— « Colette et Mireille Havet, chassé-croisé », Cahiers Colette,  n° 32, Société des amis de Colette, juin 2011, p. 11-25.

-  Les Paradis perdus, drogues et usagers de drogues dans la France de l’entre-deux-guerres, Rennes, PUR, 2009, 478 p.

Productions en ligne

— « Entre chic et chien : les séductions de la Parisienne, de Jean-Jacques Rousseau à Yves Saint-Laurent », Genre, sexualité et sociétés, n° 10, automne 2013, http://gss.revues.org/.

— « Du “clan divin des femmes amoureuses“ à la “race maudite“ : élaboration, représentations et discontinuités de l’identité lesbienne dans la trajectoire de Mireille Havet (1898-1932) »,  Genre, sexualité et société, n° 1, printemps 2009, http://gss.revues.org/

Prestations dans les médias

- Présentation de l'ouvrage La Parisienne, histoire d'un mythe, dans l'émission Historiquement Show, TF1, 14 mars 2020.

- "La Parisienne : spendeurs et misères", dans Concordances des temps, France-Culture, 1er février 2020.

- « À quoi correspondent dans nos sociétés l’usage des drogues », dans 7 milliards de voisins, Radio France International, 17 janvier 2018.

- « La Sexualité et son histoire », dans La Fabrique de l’histoire, France Culture, 25 avril 2013.

- « Histoire des drogues », dans La Fabrique de l’histoire,  France Culture, 11 décembre 2008.

Publications grand public

Stupéfiant. L’imaginaire des drogues, de l’opium au LSD, Paris, Textuel, 2017, 236 p.

— Mireille Havet, l’enfant terrible, Paris, Grasset, 2008, 524 p.

— La pipe d’Orphée, Jean Cocteau et l’opium, Paris, Hachette Littératures, 2003, 230 p.

— Les drogues, une passion maudite, Paris, Gallimard, « Découvertes », 2002, 127 p.

ARTICLES ET OUVRAGES DE VULGARISATION SCIENTIFIQUE ET DE VALORISATION DE LA RECHERCHE

- « La femme au temps des années folles : une émancipée en trompe l’œil ? », Le Nouveau Magazine Littéraire, avril 2020.

- « Accusations d’homosexualité au sommet de l’Empire allemand », Retronews.fr, 11 février 2020.

- « Les « Courriers de Paris », naissance d’un journalisme au féminin, Retronews.fr, 10 septembre 2020.

- « Pédérastie et messes noires à la Belle Époque », Retronews.fr, publié le 11 juillet 2019.