Nicolas Broisin

Doctorant en histoire moderne, Université Grenoble Alpes

Axe(s) / transversalité(s) : Doctorants, Savoirs, Conflictualité, Axe de Recherche en Histoire Numérique

Programmes de recherche en cours

Thèse en cours sous la direction de Stéphane Gal et de Claudio Rosso (Université du Piémont-oriental, Vercelli) : "L’éclipse d’un État. Territorialités effacées, recomposées et concurrentes dans la Savoie occupée (vers 1536 - vers 1559)"

 

L'objectif de ce travail de thèse est d'étudier le renforcement de l'ancrage territorial des différents pouvoirs dans les États alpins de la première modernité en prenant pour objet le duché de Savoie de 1536 à 1559. Son occupation pendant une vingtaine d'années par les Français, les Bernois et les Valaisans est l'occasion d'une redéfinition et d'une concurrence entre différentes appropriations de l'espace savoyard. L'étude de ce moment permet alors de saisir un territoire en mutation traversé par des dynamiques profondes et d'approcher ainsi la manière dont peuvent se concevoir et se fabriquer les territoires dans les Alpes du début du XVIe siècle.

 

Thesis in preparation : "The eclipse of a state. Erased, recomposed and competing territorialities in occupied Savoy (ca1536 - ca1559)"

 

The general purpose of this project is to study the strengthening of the territorial foothold of different authorities in the Alpine states in the early Modern period studying the duchy de Savoie between 1536 and 1559. Its occupation during approximately two decades by French, Bernese and Valaisian people is the opportunity of redefinition and competition between different appropriations of the Savoyard space. Studying this moment allows to comprehend a territory in mutation, crossed by deep dynamics and to understand the way territories can be shaped and built in the sixteenth century Alps.

 

Recherches/activités

mars-novembre 2020 Éditeur du carnet Confinements

à partir de septembre 2019 Doctorant contractuel.

juillet 2019 Participant au projet MarchAlp porté par Stéphane Gal et Patrick Céria.

 

Parcours

2019 DU Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation à l’ESPÉ - Université Grenoble Alpes.

2018 Agrégation d'histoire.

2017 CAPES d'histoire-géographie.

2016 Master recherche « Histoire des sociétés modernes et contemporaines » à l’Université Grenoble Alpes, mention très bien.

2014 Licence d’histoire à l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble, mention bien.

mai-juin 2013 Stage aux Archives départementales de la Haute-Savoie.

2011 Première année de licence économie-gestion et langues à l’Université Stendhal et à l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble, mention assez bien.

2010 Baccalauréat scientifique au lycée Guillaume Fichet de Bonneville (74), mention très bien.

 

Responsabilités

depuis mars 2021 Représentant des doctorant.e.s du LARHRA pour le site de Grenoble.

 

Enseignements

2020-2022 "Les nouveaux outils de l'historien : Diffuser le savoir historique" (M1 & M2 Recherche - UGA)

2020-2022 TD Histoire moderne (L1 - UGA)

2020-2021 Interventions dans le cours d'histoire numérique de Julien Caranton sur la thématique "COVID-19 et complotisme" (M1 & M2 Recherche - UGA)

2020-2021 Enseignant référent pour des stages de licence (UGA)

octobre-décembre 2019 Renforcement en histoire (L1 - UGA)

2018-2019 Professeur-stagiaire au lycée Portes de l’Oisans de Vizille (38).

2014 Tutorat pour les premières années de licence d’histoire à l’Université Pierre Mendès- France de Grenoble.

2011-2014 Accompagnateur bénévole au sein de l’Association de la fondation étudiante pour la ville.

 

Prestations dans les médias

Pour la MSH - Lyon-St-Étienne, interview sur la recherche en SHS pendant la crise du Covid-19 (mai 2020)

 

Conférences

  • Organisation d'événements

Demi-journée de restitution des M1-M2 Recherche de l'UGA Diffuser le savoir historique, avec Raphaël Lachello, ARSH, 26 février 2021.

 

  • Communications lors de rencontres universitaires :

« S’initier à la diffusion du savoir historique en master recherche : enjeux et expérimentations » avec Raphaël Lachello, lors de la demi-journée de restitution des M1-M2 Recherche de l'UGA Diffuser le savoir historique, ARSH, 26 février 2021.

« Un territoire de papier. Écrire un nouvel espace politique dans les Alpes au milieu du XVIe siècle », lors de la journée d'études Jeunes chercheurs Appréhender les mutations des territoires : quelles pratiques pour la méthode ? quelles méthodes pour la pratique ?, Institut de géographie alpine (Grenoble), novembre 2016.