Alice Bonzom

Chercheure Associée

Axe(s) / transversalité(s) : Genre

Parcours

  • 2020 : Lauréate du Prix Joinet 2020, décerné par l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie (IFJD), dans la catégorie « Histoire politique et sociale depuis 1870 ».
  • 2013-2019 : Thèse de doctorat en Études Anglophones sous la direction du Professeur Neil Davie, Université Lumière Lyon 2.
    • Intitulé de la thèse : « Criminelles ou rebelles, déviantes ou démentes : femmes victoriennes et édouardiennes dans l'univers carcéral londonien, 1877-1918 », .
    • Soutenue le 4 décembre 2019.
    • Qualification aux fonctions de maître de conférences en section CNU n°11 « langues et littératures anglophones » et en section CNU n°22 « histoire et civilisations ».
  • 2010-2011 :  Master 2 de civilisation britannique, ENS de Lyon, mention Très Bien. Intitulé du mémoire : « From Fulham Refuge to Fulham Prison: mid-Victorian female convicts, sheltered victims or incarcerated culprits? (1856-1888) » (dirigé par le Professeur Neil Davie)
  • 2009-2010 : Agrégation externe d’anglais (rang : 10).
  • 2008-2009 : Master 1 de civilisation britannique, ENS de Lyon, mention Très Bien. Intitulé du mémoire : « Female convict prisons in mid-Victorian English society: a mere mirror-effect or an autonomous microcosm? 1853-1895 » (dirigé par le Professeur Neil Davie).
  • 2007-2008 : Licence d’Anglais, ENS Lettres et Sciences Humaines en partenariat avec l’Université Jean Moulin Lyon 3, mention Très Bien.
  • 2007 : Admission à l’École Normale Supérieure de Lyon en section Langues.
  • 2005-2007 : Lettres supérieures et première supérieure au lycée Chaptal (Paris).

Enseignements

2018-présent : PRAG à l’Université Lumière Lyon 2, Département du Monde Anglophone

 

Civilisation (niveau Master)

  • CM et TD d’Humanités Numériques intitulé « Digital Humanities: Theories, Issues and Methodologies » (appliqué à l’histoire), M1 LLCER Parcours Recherche ;
  • Intervention dans le cadre d’un séminaire de recherche sur la criminalité, « ‘Hysterical, Unreasonable and Uncontrollable’: The ‘Problem’ of Female Crime », M1 Recherche ;
  • CAPES externe (préparation à l’épreuve de composition en civilisation américaine et britannique), Master MEEF 2.

Civilisation (niveau Licence)

  • CM de Civilisation britannique intitulé « The Age of Revolution in the Atlantic World » (XVIe siècle-XVIIIe siècle), Licence 1.
  • CM de Civilisation britannique moderne intitulé « British History » (histoire politique, socio-économique et culturelle des îles britanniques de 1830 à 1945), Licence 2 ;
  • TD de Civilisation britannique moderne intitulé « British History » (1830-1945), Licence 2 ;
  • TD de Civilisation britannique (option) intitulé « ‘Fitting in and sticking out’: Normality, Marginality and Deviance in the United Kingdom » (1830-1914), Licence 2 ;
  • TD de Civilisation britannique intitulé « The Age of Revolution in the Atlantic World » (XVIe siècle-XVIIIe siècle), Licence 1.

Traduction

  • TD de Thème littéraire, Licence 3 ;
  • TD de Version littéraire et journalistique, Licence 1 ;
  • TD de Thème littéraire et journalistique, Licence 1.

Linguistique

  • TD de Morphosyntaxe, Licence 2 ;
  • TD de Morphologie et Sémantique lexicale, Licence 2.

2016-2018 : ATER à l’Université Lumière Lyon 2, Département du Monde Anglophone.

2013-2016 : Doctorante contractuelle avec charge d’enseignement, Université Lyon Lumière Lyon 2, département d’Études du Monde Anglophone.

2010-2012 : Cours de français à temps plein niveau Licence à Royal Holloway University of London (RHUL) ; jury d’examens pour RHUL et l’Université de Londres.

2008-2009  : Cours de français niveau Licence à King’s College London (KCL) ; jury d’examens pour KCL.

 

Publications

  • « ‘If You Want to Earn Some Time, Throw a Policeman!’: suffragettes and self-defence in Edwardian Britain », Caliban, N°62 intitulé « Le suffrage féminin dans l’art, la littérature, et l’histoire britannique du dix-huitième au vingt-et-unième siècle » [prévu pour 2020].
  • « ‘Exchanging gin for gardening’: The Treatment of Female Inebriates in Duxhurst Farm Colony, 1895-1914 », Études Anglaises, N°2019/3, Vol. 72-3, décembre 2019.
  • « Female offenders at the confluence of medical and penal discourses: Towards a gender-specific criminology » (1860s-1920s), Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], N° 87, printemps 2018.
  • « La correction des femmes, 1853-1914 », La Vie des Idées, 1er décembre 2017.
  • « A crash-course in femininity? Female criminals in the Victorian and Edwardian era », Books & Ideas, 23 octobre 2017.
  • « Protéger et guérir : la mission du gouvernement et des associations d’aide aux détenues en Angleterre entre 1856 et 1914 », Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], N° 83 Printemps, 2016.

Publications grand public

  • Entretien de vulgarisation scientifque « Brexit and Scottish Nationalism » avec Fiona Simpkins, mené avec Mélanie Cournil, Books & Ideas, 27 janvier 2020.

Conférences

Communications

  • (À venir) « ‘Human derelicts’ and the ‘deterioration of the nation’: discourses of identity and otherness in Victorian and Edwardian Britain (1860s-1910s) », sera présentée lors du Congrès du CRECIB intitulé « State of the Union », Lyon, octobre 2021.
  • (À venir) « ‘Dirty, very glad to be made clean’: cleaning up female inebriates, cleaning out British streets (1870s-1910s) », sera présentée lors de la journée d’étude « Mapping addiction: deviant bodies and marginal spaces » (laboratoire SEARCH), Strasbourg, 9 avril 2021.
  • (À venir) « ‘Plus difficiles à dompter que les créatures de la jungle’ : les criminelles victoriennes et édouardiennes, femmes dérangeantes, désobéissantes et défiantes (1860-1914) », sera présenté lors du Séminaire collectif HDEA de la Sorbonne Université, Paris, début 2021.
  • « Terriblement mauvaises : fourbes, rusées, malveillantes, obscènes et dépourvues de sens commun » : les criminelles victoriennes et édouardiennes, vues d’en haut et vues d’en bas » (1860-1914), séminaire présenté dans le cadre du Year Abroad Enrichment Module de King’s College London sur le thème de « l’invisible », 27 octobre 2020.
  • « 'Hysterical, Unreasonable and Uncontrollable': Deviant, Compliant and Defiant Women in British Prisons (1865-1914) », présentée lors la conférence « Women on the Edge: Exploring the Borders of Femininity » (SEARCH), Strasbourg, 8 mars 2019.
  • « Suffragettes and self-defence in the Edwardian era », présentée lors la conférence « Female Suffrage in British Art, Literature and History », Toulouse, 24-25 mai 2018.
  • « Duxhurst Farm Colony for Female Inebriates: A social, medical and psychological utopia? (1894-1914) », présentée lors du 58ème congrès de la SAES, Nanterre, 7-9 juin 2018.
  • « Deconstructing and reconstructing the female criminal: a crash-course in femininity (1860s-1914) », présentée lors du 57ème congrès de la SAES, Reims, 1-3 juin 2017.
  • « Female offenders at the confluence of medical and penal discourses: Towards a gender-specific criminology (1860s-1920s) », présentée lors du 56ème congrès de la SAES, Lyon, 2-4 juin 2016.
  • « The deviance and degeneracy of British female criminals: a contagious disease? 1860-1920 », présentée lors de la journée d’étude « Defining and defying the concept of deviance and degeneration in the British Isles and North America in the 19th and 20th centuries », Université Lumière Lyon 2, 14 janvier 2016. 
  • « Protéger et guérir : la mission du gouvernement et des associations d’aide aux détenues en Angleterre entre 1856 et 1914 », présentée au 55ème congrès de la SAES, Toulon, 4 juin 2015.
  • « Souls for the soulless, homes for the homeless: prison relief inside and outside the prison (1856- 1914) », présentée lors de la journée d’étude « British Philanthropies 1750-1914 : Reforming and Redeeming the World and the Metropolis » à l’Université Lumière Lyon 2, 17 juin 2014.

Événements scientifiques

  • Co-organisatrice de la journée d’étude : « Defining and defying the concept of deviance and degeneration in the British Isles and North America in the 19th and 20th centuries », Université Lumière Lyon 2, Campus Berges du Rhône, 14 janvier 2016.