Pascale Barthélémy

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, ENS de Lyon

Axe(s) / transversalité(s) : Genre

Programmes de recherche en cours

Historienne, je me suis d'abord intéressée à l'histoire de l'enseignement des filles dans les colonies françaises d'Afrique subsaharienne. Ma thèse de doctorat consacrée à la formation professionnelle des premières institutrices et sages-femmes africaines entre les années 1920 et les années 1950, a été publiée en 2010 sous le titre Africaines et diplômées à l'époque coloniale (1918-1957) aux Presses Universitaires de Rennes.

Depuis, mes recherches se sont réorientées vers l'analyse des mobilisations politiques des femmes en Afrique et des liens entre femmes françaises et africaines après la Seconde Guerre mondiale. Mon approche relève de l'histoire sociale du politique et accorde une place importante aux connexions des femmes d'Afrique avec le reste du monde. Mêlant l'étude de trajectoires individuelles et d'engagements collectifs, je travaille sur les mobilisations locales, et sur leur articulation avec les espaces de mobilisation à d'autres échelles (territoriale, sous-régionale, internationale). Mon habilitation à diriger des recherches soutenue le 3 décembre 2019 a été publiée en juin 2022 aux Editions de la Sorbonne sous le titre Sororité et colonialisme. Françaises et Africaines au temps de la guerre froide (1944-1962).

 

 

Recherches/activités

Membre junior de l’Institut Universitaire de France (promotion 2010)

Equipes de recherche :

Depuis 2006 • Membre du LARHRA (UMR 5190). Axe « Genre et Société ».

2010-2016  • Responsable de l’équipe « Genre et Société » du LARHRA et membre du Conseil de laboratoire.

2006-2015  • Chercheure associée au laboratoire SEDET (Sociétés en développement dans l’espace et dans le temps, UMR 7135) de l’Université Paris 7-Denis Diderot.

1997-2006  • Membre du laboratoire SEDET de l’Université Paris 7-Denis Diderot.

1999-2001  • Membre associée de l’Unité « Genre » de l’INED (Institut national d’études démographiques).

Organisation de colloques et journées d’études

Comités scientifiques de colloques

2019-2020 • Membre du comité scientifique du colloque international « Des féminismes noirs en contexte (post)impérial français ? Histoire, expériences et théories », Campus Condorcet, mars 2020.

2018-2019 • Membre du comité scientifique du colloque international « Passages, transferts, trajectoires en éducation » organisé par l’Association transdisciplinaire pour les recherches historiques sur l’éducation, Université de Genève, juin 2019.

2017 • Membre du comité scientifique du colloque pluridisciplinaire « Éducation et construction des rapports sociaux de sexe dans l'espace caribéen, 18-21e siècle », Université des Antilles-Guyane, novembre 2017. 

2014  • Membre du comité scientifique du colloque « Les circulations européennes à l’âge des Empires coloniaux », Université de Nantes, 4-5 décembre 2014

Organisatrice de colloques

2014  • Co-organisatrice du premier Congrès des études genre en France au titre du GIS-Institut du Genre à l'ENS de LYON

2014  • Co-organisatrice (avec Xavier Vigna – Université de Bourgogne, et Michelle Zancarini-Fournel – Université Lyon 1) d’une journée d’études sur « Ouvrières/ouvriers », autour du numéro 38 de la revue Clio, Femmes, Genre, Histoire, ENS de Lyon, 23 janvier 2014.

2013  • Organisatrice d’une journée d’études sur « La citoyenneté dans les sociétés coloniales : catégories et pratiques », ENS de Lyon, 23 janvier 2013.

• Organisatrice avec l’équipe « Genre et société » du LARHRA (UMR 5190) d’une Université d’été sur le Genre, Lyon, 19-22 juin, sur la thématique « Genre et migrations ».

2012 • Organisatrice, en collaboration avec Anne Hugon (MCF, Université Paris I – Panthéon Sorbonne) et Christelle Taraud (New York University in France) du colloque « Femmes et genre en contexte colonial, XIXe-XXe siècle ». 19-21 janvier. L’ensemble des communications sont disponibles sur le site : http://genrecol.hypotheses.org/

2009 • Organisatrice, en collaboration avec Makram Abbès (MCF en littérature et civilisation arabes, ENS-LSH) du colloque « L’Islam et l’Occident à l’époque médiévale : Transmission et diffusion des savoirs ». Responsable des ateliers : « Grammaire ou choc des civilisations ? » et « L’historien, la demande sociale et la diffusion des savoirs ».

• Organisatrice, en collaboration avec Séverine Awenengo (SEDET-CEMAF), Daouda Gary Tounkara (SEDET), Didier Nativel (SEDET) et Jean-Luc Martineau (INALCO-SEDET) du colloque international « La fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne : lieux, usages et acteurs dans la longue durée », Université Paris 7-Diderot, 13, 14, 15 mai 2009.

• Membre du Conseil Scientifique du colloque « Histoire des hommes et des masculinités », organisé par Anne-Marie Sohn, professeure d’histoire contemporaine, 18-20 juin 2009,  ENS-LSH.

• Organisatrice du colloque « Enseignement et colonisation dans l’Empire français, une histoire connectée ? » avec Emmanuelle Picard (SHE), Rebecca Rogers (Université Paris Descartes), Michelle Zancarini-Fournel (Université de Lyon 1, IUFM), Gilles Boyer (Université de Lyon 1,  IUFM), Pascal Clerc (Université de Lyon 1, IUFM).

2001 • Membre du comité d’organisation de la table ronde « Écrire l’histoire de l’Afrique autrement ? » au sein de l’Université Paris 7-Denis Diderot (actes parus chez l’Harmattan en 2004)

Organisation et animation de séminaires de recherche

2011-2013 • Organisatrice en collaboration avec Christine Planté (UMR Lire) et Laurence Tain (Centre Max Weber) du séminaire interdisciplinaire sur le genre, ISH, Lyon.

2009-2014 • Organisatrice du séminaire de l’équipe « Genre et société » du LARHRA (UMR 5190) sur les thématiques « Genre et migrations », « Genre et citoyenneté ».

2008-2014 • Organisatrice en collaboration avec Myriam Houssay-Holschuch (MCF Géographie ENS-  LSH) et Cécile Van den Avenne (MCF Sciences du langage, ENS-LSH) du séminaire interdisciplinaire « Etudes africaines », ENS-LSH.

2008-2009 • Organisatrice du séminaire « Histoire et géographie du patrimoine », ENS-LSH.

2007-2009 • Organisatrice en collaboration avec Séverine Awenengo (SEDET-CEMAF), Daouda Gary Tounkara (SEDET), Didier Nativel (SEDET) et Jean-Luc Martineau (INALCO-SEDET) du séminaire « La fabrique des savoirs dans les sociétés des Suds », Université Paris 7/Inalco/ENS-LSH.

Autres comités scientifiques

Depuis 2020 • Membre du comité de rédaction des Cahiers d’études africaines

Depuis 2009 • Membre du comité de rédaction de la revue Clio, Femmes, Genre, Histoire

2020 • Membre du comité scientifique du Prix de thèse du GIS Etudes africaines

2020  • Membre du comité scientifique d’un numéro spécial de la revue Tsingy, Revue de sciences humaines, sud-ouest de l’Océan indien, consacré à « l’éducation en situation coloniale et postcoloniale »

2017-2018 • Membre du comité scientifique de refonte de la galerie permanente du Musée d’histoire nationale de l’immigration sous la direction de Patrick Boucheron et Romain Bertrand.

2017  • Membre du comité scientifique de l’exposition AWA. Une revue féminine pionnière (1964-1973). Musée de la Femme-Henriette Bathily, Dakar, Sénégal.

 

Dernières communications dans des colloques ou journées d’études internationaux

2019 : Les indépendances invisibles. Le Conseil international des femmes et la naissance des conseils nationaux de femmes dans les pays africains (1957-1963), colloque interdisciplinaire et international « Le genre des indépendances », Université de Chicago Centre à Paris

2017 : Françaises et africaines dans les années quarante et cinquante : solidarité ou grand malentendu ?, 43e Congrès de la French Colonial Historical Society, Aix-en-Provence.

L'association des femmes de l'Union française : action sociale et impérialisme au lendemain de la Seconde guerre mondiale, Journées d’études internationales organisées par Jennifer Boittin et Rebecca Rogers, « Working the Empire/Travailler l’Empire. Conversation et circulations genrées », Institut d’études avancées de Paris.

2015 : Intégrer et exclure. La citoyenneté une question de genre ? (Afrique occidentale, premier XXe siècle), VIIIe Rencontre européenne d’analyse des sociétés politiques, Paris.

2014 : Participation au débat organisé par l’Association « Politique africaine » autour du livre de Frederick Cooper, Citizenship between Empire and Nation. Remaking France and French Africa, 1945-1960 (Princeton, Princeton University Press, 2014, 493 p.) dans le cadre des Rencontres des études africaines en France (REAF), Bordeaux.

2013 : Des luttes connectées ? Les Africaines et les organisations féminines internationales dans les années 1940-1950, l’internationalisme comme ressource politique locale, 5th European Conference on African Studies, Panel: African women's commitment to internationalisation and transnational movements, Lisbonne.

2012  : Devenir électrice, devenir citoyenne ? Le vote des femmes aux élections municipales du 1er juillet 1945 au Sénégal, colloque de l’Association canadienne d’études africaines, « L’Afrique en mutations : l’Afrique des individus, l’Afrique des générations », Université de Laval, Québec.

 

Dernières interventions dans des colloques, journees d’études ou séminaires de recherche nationaux

2021 : De l’école au combat politique. Des femmes d’Afrique au XXe siècle. Séminaire Formation à la Recherche en Afrique. EHESS.

2020 : Le genre des mobilisations : hommes et femmes dans la lutte pour l’accès aux droits politiques des Africaines en AOF (1944-1951, séminaire transversal Anthropologie et Histoire, dialogues et confrontations, Institut des mondes africains, Aix-en-Provence.

2020 : Entre syndicalisme et politique. Des travailleuses africaines sur la scène internationale dans les années cinquante. Séminaire « Travail et syndicalisme en Afrique » organisé par Alexis Roy, Françoise Blum, Ophélie Rillon dans le cadre de l’ANR SyndiQuAf

2020 : Françaises et Africaines au temps de la Guerre froide. Sororité et colonialisme (1956-1960), séminaire transversal de l’Institut des sciences du politique, Université Paris Nanterre

2020 : Intervention dans le séminaire de master 2 « Usages de l’historiographie » à l’invitation d’Anne Hugon, Université Paris I – Panthéon Sorbonne

2019 : La Fédération démocratique internationale des femmes : un espace de sororité transnationale pour les Africaines dans les années cinquante ?, séminaire de l’axe « Genre et sociétés » du LARHRA, Lyon.

2018 : Françaises et Africaines. Sororité ou grand malentendu ? (1944-1962), séminaire « Dynamiques du genre en Afrique », Institut des mondes africains, Paris.

2017 : Le genre des mobilisations en Afrique de la Seconde Guerre mondiale aux indépendances : Une histoire à écrire ?, séminaire pluri-périodes « Hommes, femmes, masculin, féminin : genre et histoire », Master d’histoire Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

 

Parcours

2019                 • Habilitation à diriger des recherches

Membres du jury  :

- Christine Bard, professeure à l’Université d’Angers

- Frederick Cooper, professeur à New York University

- Francisca De Haan, professeure à la Central European University

- Babacar Fall, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de   Dakar

- Odile Goerg (garante), professeure à l’Université Paris Diderot

- Rebecca Rogers, professeure à l’Université Paris Descartes.

Le dossier d'HDR se compose :

  • D’un manuscrit inédit (volume 1) : « Françaises et Africaines. Une rencontre improbable (1944-1962) »
  • D’un volume de publications (volume 2)
  • D’un « document » d’ego-histoire (volume 3) : « Habiter l’entre-deux »

1997-2004       • Thèse de doctorat d’histoire contemporaine : Femmes, Africaines et diplômées : une élite auxiliaire à l’époque coloniale. Sages-femmes et institutrices en Afrique occidentale française (1918-1957), réalisée sous la direction de Mme Catherine Coquery-Vidrovitch à l’Université Paris 7-Denis Diderot, 2004, 945 p.  • Membres du jury : Mmes Odile Goerg (Université Paris 7-Denis Diderot), Rebecca Rogers (Université Marc Bloch de Strasbourg), Françoise Thébaud (Université d’Avignon), MM. Christophe Charle (Université Paris I) et Elikia M’Bokolo (EHESS).

• Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Ce travail a été distingué en juin 2008 par le Prix d’excellence de la Fondation Mattei Dogan-CNRS dans la rubrique « Histoire sociale et grands tournants historiques ».

1997    • DEA d'histoire contemporaine : L'éducation des Africaines en Afrique occidentale française des années 1920 aux indépendances : métiers et formations sous la direction de Mme C. Coquery-Vidrovitch (Université Paris 7). Mention TB.

1996    • Agrégation d'histoire.

1994   • Maîtrise d'histoire : L'École normale d'institutrices de l'Afrique Occidentale Française, 1938-1945, sous la direction de Mme C. Coquery-Vidrovitch (Université Paris 7). Mention TB.

1993  • Licence d'histoire à l'Université Paris IV.

1992-1997 • Scolarité à l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, section histoire.

 

Responsabilités

Directions de thèse à partir de la rentrée 2022

  • Marine Bellot-Gurlet, CDSN à l’ENS de Lyon  en co-direction avec Florence Renucci (Université d’Aix-Marseille) sur « Les usages politiques du droit et de la justice par le mouvement nationaliste camerounais. Acteurs, réseaux et stratégies de l’Union des populations du Cameroun (1948-1960) ».
  • Maxence Demeule, CDSN à l'ENS de Lyon en co-direction avec Isabelle Lespinet-Moret (Université Paris I – Panthéon Sorbonne) sur « Une histoire transnationale de l’administration du travail en contexte colonial : le cas de l’inspection du travail de l’outre-mer français »
  • Nora Eguienta, Contrat doctoral à l'Université Paris 8 Saint-Denis en co-direction avec Emmanuelle Sibeud sur « Les enseignantes de l’instruction publique en Martinique, des années 1920 aux années 1960 »

Responsabilités scientifiques et instances d'évaluation nationales

Membre nommée du Comité national du CNRS (section 33 - 2012-2016).

Membre nommée du Comité scientifique du GIS « Institut du Genre » de l’INSHS (2012-2016).

2010 - 2016 : Responsable de l’équipe « Genre et société » du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA) UMR 5190, 

2009-2022 : Membre du comité de rédaction de la revue CLIO, Femmes, Genre, Histoire (anciennement Histoire, femmes et sociétés)

2011-2016 : Directrice de publication de la revue électronique Genre&Histoire

Responsabilités pédagogiques et administratives au sein de l'ENS de LYON : 

2021-2022

• Responsable de formation en 1ère année (20 étudiant.es)

• Chargée de mission auprès de la Vice-Présidence des études en charge des candidatures aux contrats doctoraux spécifiques normaliens (CDSN) au sein de l’ENS de Lyon (LSH). Suivi d’une centaine d’étudiants.

• Responsable du parcours « Construction des sociétés contemporaines » au sein du Master d’histoire de l’ENS de Lyon (12 étudiant.es).

2020-2021

• Responsable de formation en 1ère année (20 étudiant.es)

• Responsable des candidatures en histoire aux contrats doctoraux spécifiques normaliens (CDSN) au sein de l’ENS de Lyon.

• Responsable du parcours « Construction des sociétés contemporaines » au sein du Master d’histoire de l’ENS de Lyon

2019-2020

• Responsable des candidatures en histoire aux contrats doctoraux spécifiques normaliens (CDSN) au sein de l’ENS de Lyon.

• Responsable du parcours « Construction des sociétés contemporaines » au sein du Master d’histoire de l’ENS de Lyon

2015-2018

• Responsable des candidatures aux contrats doctoraux spécifiques normaliens (CDSN) au sein de l’ENS de Lyon.

2015-2016

• Responsable adjointe du master d’histoire moderne et contemporaine de l’ENS de Lyon.

Autres responsabilités 

2007-2016  • Membre du Conseil d’Administration de l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne.

2009-2016  • Présidente de l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne.

Dans ce cadre : organisation annuelle du jury du Prix Mnémosyne ; organisation annuelle d’une table ronde lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois ; organisation annuelle d’une demi-journée d’études en lien avec l’Assemblée générale de l’association.

Enseignements

2021-2022 :

Cours de 1ère année (L3) : Femmes, genre et citoyenneté. Une histoire impériale

Cours de master 1 & 2 :

Méthodologie : Devenir historien, devenir historienne

Méthodologie : Atelier d'écriture scientifique

Cours d'agrégation : Le travail en Europe occidentale, années 1830-années 1930 (France, Royaume-Uni, Espagne, Allemagne, Italie)

2020-2021 :

Cours de 1ère année (L3) : « La France et son passé colonial. Entre histoire et mémoire »

Cours de master :

  • « Initiation à l’histoire de l’Afrique au sud du Sahara (XIXe-XXe siècles) »
  • " Atelier d'écriture scientifique" en M2

2019-2020 :

Cours de 1ère année (L3) :

« La France et son passé colonial. Entre histoire et mémoire »

 Historiographie : « Femmes, genre, histoire : une introduction »

Recherche collective autour de la revue AWA, le magazine de la femme noire

    Cours de master :

    • « Initiation à l’histoire de l’Afrique au sud du Sahara (XIXe-XXe siècles) »
    • " Atelier d'écriture scientifique" en M2

    Cours et colles d'agrégation

    2018-2019 : En délégation CNRS auprès du laboratoire Imaf (Institut des mondes africains)

    2017-2018

    Cours de 1ère année (L3) : « La France et son passé colonial. Entre histoire et mémoire »

    • « Genre et colonisation »
    • « Méthodologie de la recherche qualitative » (Master de sciences sociales)
    • « Initiation à l’histoire de l’Afrique au sud du Sahara (XIXe-XXe siècles) »

    Colles d’agrégation

    2016-2017  

    Cours de 1ère année (L3) :

    « La France et son passé colonial. Entre histoire et mémoire »

    « Femmes, genre, histoire : une introduction »

    Cours de master :

    • « Genre et colonisation »
    • « Méthodologie de la recherche qualitative » (Master de sciences sociales)
    • « Initiation à l’histoire de l’Afrique au sud du Sahara (XIXe-XXe siècles) »

    Colles d’agrégation

    2015-2016 (en fin de délégation à l’IUF jusqu’au 31 mars 2016)

    Cours de 1ère année (L3) : « La France, un État-nation impérial »

    Cours de master : « Genre et colonisation »

    Cours d’agrégation : « République, citoyenneté et démocratie en France, 1789-1899 »

    Colles d’agrégation

    2014-2015 (en délégation à l’IUF puis en congé maternité)

    Cours de 1ère année (L3) : « La situation coloniale en questions : Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français en Afrique (XIXe-XXe siècle) »

    Cours d’agrégation : « République, citoyenneté et démocratie en France, 1789-1899 ».

    2012-2014 (en délégation à l’IUF)  

    Cours d’agrégation : « Les sociétés coloniales (Afrique Antilles, Asie) années 1850-années 1950 ».

      1. (en délégation à l’IUF)

    Cours de Master :

    • « ʺLa graine de la paroleʺ : histoire orale, sources orales, archives orales »
    • « Les études postcoloniales ».

    Cours d’agrégation : « Le monde britannique (1815-1931) ».

    2009-2010

    Cours de 1ère année (L3) : « La situation coloniale en questions : Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français en Afrique (XIXe-XXe siècle) ».

    Cours de Master :

    • « ʺLa graine de la paroleʺ : histoire orale, sources orales, archives orales ».
    • « Les études postcoloniales ».

    Cours d’agrégation : « Le monde britannique (1815-1931) ».

    2008-2009 

    Cours de 1ère année (L3) : « La situation coloniale en questions : Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français en Afrique (XIXe-XXe siècle) ».

    Cours de Master :

    • « ʺLa graine de la paroleʺ : histoire orale, sources orales, archives orales ».
    • « Les études postcoloniales ».
    •  « Approfondissement de la culture historique ».
    • « Genre et colonisation ».

    Cours d’agrégation : « Penser et construire l’Europe (1919-1992) ».

    Chargée de cours à l’Université Paris 7-Denis-Diderot :

      - séminaire de M1 au sein du Master « Histoire et civilisations comparées » sur « Approches comparatistes en genre » en collaboration avec Gabrielle Houbre.

    2007-2008  

    Cours de 1ère année : « Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français (XIXe-XXe) ».

    Cours de Master :

    • « ʺLa graine de la paroleʺ : histoire orale, sources orales, archives orales ».
    • « Les études postcoloniales ».
    •  « Approfondissement de la culture historique ».
    • « Genre et colonisation ».

                            Cours d’agrégation : « Penser et construire l’Europe (1919-1992) ».

    2006-2007      

                            Cours de 1ère année : « Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français (XIXe-XXe siècle) ».

                            Cours de Master :

    • « ʺLa graine de la paroleʺ : histoire orale, sources orales, archives orales ».
    • « Les études postcoloniales ».
    •  « Approfondissement de la culture historique ».
    • « Genre et colonisation ».

                            Cours d’agrégation : « Les campagnes dans l’évolution socio-politique de l’Europe, 1830-1930 (France, Allemagne, Espagne Italie) ».

                            • Chargée de cours à l’Université Paris 7-Denis-Diderot :

                            - séminaire de M1 au sein du Master « Histoire et civilisations comparées » sur « Approches comparatistes en genre » en collaboration avec Odile Goerg.

                            - cours de L1-L2 « Genre et Histoire ».

    2005-2006       • Maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’ENS-LSH à partir du 1er février 2006.

    Publications

    Ouvrages

    2022 Sororité et colonialisme. Françaises et Africaines au temps de la guerre froide (1944-1962), Paris, Editions de la Sorbonne.

    2010 Africaines et diplômées à l’époque coloniale (1918-1957), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 345 p.

    Direction d’Ouvrage

    2004 S. Awenengo, P. Barthélémy, C. Tshimanga (eds), Écrire l’histoire de l’Afrique autrement ?, Cahier « Afrique » n° 22, Paris, L’Harmattan, 280 p.

    Direction de numéros de revue

    2016 « Citoyennetés », CLIO. Femmes, Genre, Histoire, n° 43, printemps, avec Violaine Sébillotte Cuchet.

    2011 « Colonisations », CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, n° 33, printemps, avec Luc Capdevila et Michelle Zancarini-Fournel.

    « L’Enseignement dans l’Empire colonial français », Histoire de l’Éducation, n° 128, avec Emmanuelle Picard et Rebecca Rogers.

    Articles dans des revues à comité de lecture

    2016  « Macoucou à Pékin. L’arène internationale : une ressource politique pour les Africaines dans les années 1940-1950 », dans Emmanuelle Bouilly et Ophélie Rillon (éd.), « Femmes africaines et mobilisations collectives (années 1940 – années 1970) », Le Mouvement social, 2016/2, n° 255, p. 17-33.

    2011  « Nul ne peut faire comme si rien n’était arrivé. Retour sur la réception du Discours de Dakar », dans Écrire l’histoire (1), L’Ailleurs, n° 7, printemps 2011, p. 33-43.

      avec Luc Capdevila et Michelle Zancarini-Fournel, « Femmes, genre et colonisations », éditorial du numéro 33 de la revue CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, « Colonisations », p. 7-22.

    2010  « L’enseignement dans l’Empire colonial français : une vieille histoire ? », introduction dans « L’Enseignement dans l’Empire colonial français », Histoire de l’éducation, n° 128, p. 5-27.

    2009 « Je suis une Africaine… j’ai vingt ans. Écrits féminins et modernité en Afrique occidentale française (c. 1940 – c. 1950) », Annales, Histoire, Sciences sociales, 64ème année, 2009, n° 4, p. 825-852.

    2003 « La formation des Africaines à l'École normale d'institutrices de l'AOF de 1938 à 1958. Instruction ou éducation ? », Cahiers d'Études Africaines, XLIII (1-2), 169-170, p. 371-388.

    2002  « La professionnalisation des Africaines en AOF (1920-1960) », numéro spécial « Histoire des femmes. Histoire des genres », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 75, p. 35-46.

    1997 « La formation des institutrices en Afrique occidentale française : pour une lecture historique du roman de Mariama Bâ Une si longue lettre », CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, 1997, n° 6 « Femmes d'Afrique », p. 155-167

    Publications dans des ouvrages collectifs

    2022 « Féminisme et anticolonialisme », dans Pierre Singaravelou et alii (dir.), Colonisation, notre histoire, Paris, Seuil.

    2022 « Colonisation, un nouvel être-au-monde de l’Afrique », dans François-Xavier Fauvelle et Anne Lafont (dir.), L’Afrique, le monde : Histoires, Paris, La Découverte, à paraître en septembre.

    2021 avec Ophélie Rillon, « Aoua Keita (1912-1980) » dans Jean-Numa Ducange, Razmig Keicheyan, Stéphanie Roza (ed.), Histoire globale des socialismes. XIXe-XXIe siècle, Paris, PUF, 2021, p. 905-913.

    2019 « 1916. Lucie Cousturier et les tirailleurs sénégalais de Fréjus » et « 1951. Les étudiant.e.s africain.e.s en France : l’itinéraire de Solange Faladé » dans Romain Bertrand et Patrick Boucheron (dir.), Faire musée d’une histoire commune. Rapport de préfiguration de la nouvelle exposition permanente du musée national d’histoire de l’immigration, Paris, Seuil, 2019, 517 p., p. 186-187 et p. 293-295.

    2017 « Écrire contre la colonisation », contribution à Julie Le Gac et Fabrice Virgili (coord.), L’Europe des femmes, XVIIIe-XXIe- siècle, Paris, Perrin, 351 p., p. 300-302.

    2017 « 1931. Une porte de Paris s’ouvre sur le monde » dans Patrick Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 790 p. 606-609.

    2017 Notices « Colonialisme », « Aoua Keita », « Annette M’Baye d’Erneville », « Fatou Sow », « Jane Viallé » dans Christine Bard et Sylvie Chaperon (dir.), Dictionnaire des féministes, Paris, PUF, 1700 p., p. 321-324 ; 797-799 ; 970-972 ; 1365-1368 ; 1514-1516.

    2013 « D’Almeida Topor Hélène », « Bâ Konaré Adame », « Coquery-Vidrovitch Catherine », « Ly Tall Madina », « Perrot Claude-Hélène » dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mirelle Calle-Gruber (dir.), Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Les éditions Des femmes/Belin.

    2013 Avec Rebecca Rogers, « Enseignement et genre en situation coloniale (Maghreb, Afrique, Inde, Indonésie, Indochine) », dans Margaret Maruani (dir.), Travail et genre dans le monde. L’État des savoirs, Paris, La Découverte, 463 p., p. 370-378.

    2013 « "La quête du récit" : Questions de méthode pour l’écriture de l’histoire des premières diplômées d’Afrique occidentale française », dans Nicoué T. Gayibor, Dominique Juhé-Beaulaton et Moustapha Gombnimbou, L’écriture de l’histoire en Afrique, Paris, Karthala, 454 p., p. 71-85.

    2012 « L’enseignement dans les sociétés coloniales (Afrique, Antilles, Asie), années 1850-années 1950. Fabrique du consentement, genèse des contestations », dans Claire Laux et Jean-François Klein, Les sociétés coloniales à l’âge des empires, Paris, Ellipses, 322 p., p. 232-243.

    2010 Chapitres « Expansion européenne et sociétés coloniales : la part des femmes » et « La fin des Empires », dans Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier et Françoise Thébaud (dir.), La Place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte, Paris, Belin, 415 p., p. 231-242 et p. 355-366/

    « Guinéenne, aofienne, africaine : Jeanne Martin Cissé, une normalienne en politique à l’heure de l’indépendance », dans Odile Goerg, Céline Pauthier, Abdoulaye Diallo (dir.), Le « non » de la Guinée (1958). Entre mythe, relecture historique et résonances contemporaines, Paris, L’Harmattan, 208 p., p. 107-131.

    2007 Notices « Mousso », « École des otages », « Nos ancêtres les gaulois » dans Sophie Dulucq, Benjamin Stora et Jean-François Klein, Les mots de la colonisation, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 125 p.

     P. Barthélémy et J.-H. Jezequel, « Marier les ʺdemoiselles frigidairesʺ et les ʺmangeurs de craiesʺ : l’idéal du ménage lettré et l’administration coloniale en Afrique Occidentale Française », dans Odile Goerg (coord.), Perspectives historiques sur le genre en Afrique, Cahier « Afrique » n° 23, Paris, L’Harmattan, 284 p., p. 77-96.

    2005  « Nanan du plaisir, Germaine Le Goff (1891-1986), première directrice de l’École normale de jeunes filles de l’AOF », dans Chantal Chanson-Jabeur et Odile Goerg (éd.), « Mama Africa ». Hommage à Catherine Coquery-Vidrovitch, Paris, L’Harmattan, 477 p., p. 275-300.

    2004 « Sages-femmes africaines diplômées en AOF des années vingt aux années soixante : une redéfinition des rapports sociaux de sexe en contexte colonial » dans Anne Hugon (dir.), Histoire des femmes en situation coloniale, Afrique et Asie, XXe siècle, Paris, Karthala, 240 p., p. 119-144.

    Autres publications

    2017 « Des combattantes de l’ombre ». Femmes africaines et politique à l’époque coloniale, Dossier « Énergies africaines », revue L’Archicube, n° 22, juin 2017, p. 108-113.

    2014 Contribution à la rubrique « Autour d’un livre », à propos de Frederick Cooper, Citizenship between Empire and Nation. Remaking France and West Africa (Princeton et Oxford, Princeton University Press, 2014), dans Politique africaine, n° 136, décembre 2014, p. 179-184.

    2012 Bibliographie officielle de la question de concours d’histoire contemporaine (Capes et Agrégation) « Les sociétés coloniales (Afrique, Antilles, Asie – années 1850-années 1950), Historiens et géographes, n° 417 et 418. En collaboration avec Pierre Vermeren et Jean-François Klein.

    2011 Entretien avec Kadidiatou Diallo Telli, « « Les colons étaient plus africains que nous » », CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, 33, p. 223-236.

    2001 « Le Rapport Savineau, une enquête sur la condition des femmes africaines en Afrique occidentale française à la fin des années trente », introduction à l’édition du « Rapport Savineau » dans les Dossiers et recherches n° 102, INED, mai 2001, p. VII-XXI.

    Productions en ligne

    outre la plupart de mes articles scientifiques disponibles sur les portails CAIRN ou OpenEdition ((3 contributions d'ouvrages, 14 articles de revues), on peut trouver en ligne deux articles sur le site du media The Conversation : 

    https://theconversation.com/profiles/pascale-barthelemy-1157045/articles

     

     

     

     

    Expertise scientifique

    Participation à des jurys et instances d’evaluation

    Instances d’évaluation nationales

    2012-2016

    • Membre nommée du Comité national du CNRS (section 33)

    • Membre du Comité scientifique du GIS - Institut du Genre de l’InSHS.

    • Membre extérieur du Conseil scientifique de l’Institut des Humanités de l’Université Paris Diderot – Paris 7.

    Participation à des jurys, comités d’expert-e-s et comités scientifiques

    Jurys de thèse

    11 mars 2022 : Membre du jury de thèse de Florence Wenzek (pré-rapportrice) sur « La fabrique genrée de la nation tanzanienne. Éduquer et former les filles et les femmes (1939-1976) », Université de Paris Cité, dir. Rebecca Rogers et Odile Goerg.

    27 novembre 2021 : Membre du jury de thèse d’Elise Abassade (pré-rapportrice) sur « Militantes communistes en Tunisie (1921-1963) », Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis/Faculté des lettres, des arts et des humanités de la Manouba (Tunis), dir. Emmanuelle Sibeud et Habib Kazdaghli.

    8 novembre 2021 : Membre du jury de thèse de Julien Charnay (pré-rapportrice) sur « Libanais et Syriens dans l’Empire. Migrations transnationales en situation coloniale et d’indépendance : Liban, Syrie – AOF, années 1890-1960 », dir. Sabine Effosse, Université Paris Nanterre.

    9 juillet 2021 : Membre du jury de thèse de Mory Kanté sur « Former une élite médicale africaine à l’époque coloniale. L’école de médecine de Dakar (1918-années 1950) », Université de Toulouse Jean Jaurès, dir. Sophie Dulucq.

    11 septembre 2020 : Membre du jury de thèse de Sara Panata, « Le Nigéria en mouvement(s). La place des mouvements féminins et féministes dans les luttes socio-politiques nationales (1944-1994) », Université Paris I – Panthéon Sorbonne, dir. Anne Hugon.

    2018 : Membre du jury de thèse de Rose Ndengue, « Femmes sphère publique et pouvoir politique en postcolonie : le cas du Cameroun (1945-années 2000) », Université Sorbonne Paris Cité, Université Paris Diderot, dir. Odile Goerg.

    4 mai 2018 : Membre du jury de thèse de Julien Hélary, « Se recycler après l’Empire. Formations et carrières des élèves de l’École nationale de la France d’outre-mer (1945-début du XXIe siècle) », Université Paris Diderot, dir. Odile Goerg.

    2 décembre 2013 : Membre du jury de thèse d’Ophélie Rillon « Féminités et masculinités à l’épreuve de la contestation. Le genre des luttes sociales et politiques au Mali (1954-1993) », Université Paris I – Panthéon Sorbonne, dir Pierre Boilley.

    9 octobre 2012 : membre du jury de thèse d’Emile Boyogueno sur « L’élite du Cameroun sous-tutelle de la France : prosopographie du personnel politique local (1946-1960) », Université Paris I – Panthéon Sorbonne, dir. Pierre Boilley.

    9 mai 2012 : Membre du jury de thèse de Carine Eizlini sur « Le Bulletin de l’enseignement en AOF, une fenêtre sur le personnel d’enseignement public, expatrié en AOF (1913-1930) », Université Paris Descartes, dir. Rebecca Rogers.

    • Membre du jury de thèse d’Emma Mouleba sur « L’enseignement secondaire au Gabon sous l’angle du genre, 1947-1983 », Dir. Odile Goerg, Université Paris Diderot – Paris 7.

    • Membre du jury de thèse d’Emilie Boyogueno sur « L’élite du Cameroun sous-tutelle de la France : prosopographie du personnel politique local (1946-1960) », Dir. Pierre Boilley, Université Paris I – Panthéon Sorbonne

    Comités de sélection

    2022 • Membre du Comité de sélection (section 22) de l’ENS Ulm.

    2016 • Membre du Comité de sélection (section 22) de l’Université Paris Ouest.

    2012 • Membre des Comités de sélection (section 22) de l’École normale supérieure (Ulm) et de l’ENS de Lyon.

    2010 • Membre des Comités de sélection (section 22) de l’Université Lyon 1 – IUFM et de l’Université Paris Est-Marne la Vallée.

    2009 • Membre des Comités de sélection « géographie » et « études italiennes » de l’ENS-LSH.

    • Membre du Comité d’experts (section 22) de l’Université Lyon III.

    2007-2009  • Membre suppléante de la Commission de spécialiste (section 22) de l’Université Lyon 2.

    Jury de concours

    2020-2021 • Membre du jury d’oral d’histoire du concours d’entrée à l’ENS de LYON.

    2007-2009 • Membre du jury d’écrit du concours d’entrée à l’ENS-LSH pour la question générale en histoire et du jury d’oral d’histoire en section Sciences économiques et Sociales.

    2007 • Membre du jury d’écrit et coordinatrice du concours d’entrée à l’ENS-LSH pour la question d’histoire générale et du jury d’oral d’histoire en section Sciences économiques et Sociales.

    2006 • Membre du jury du concours d’entrée à l’ENS-LSH pour la question de spécialité en histoire.

    Comités individuels de suivi de Thèse

    2022 : William Fize (Université Lumière Lyon 2) / Pierre Gautier (Université Lumière Lyon 2) / Valentine Mercier (Université Lumière Lyon 2) / Paul Mayens (Université Paris I – Panthéon Sorbonne)

    2021 : William Fize (Université Lumière Lyon 2) / Pierre Gautier (Université Lumière Lyon 2) / Valentine Mercier (Université Lumière Lyon 2)

    2020  Lu Rui (ENS de Lyon) / Pierre Alletru-Talon (Université Lumière Lyon 2) / Sarah Betite (Université Lumière Lyon 2)

    2017-2022        Vincent Bollenot (Université Paris I – Panthéon Sorbonne)

    2017-2018       Louise Barré (Institut d’études politiques de Bordeaux)

    2018-2019       Laura Fortin (EHESS)

    2016-2017        Rose N’Dengue (Université Paris Diderot)

    Evaluations régulière pour différentes revues à comité de lecture : African Studies Review, Les Annales, Genèses, Vingtième siècle, Les Cahiers d’études africaines, Monde(s), Outre-mers, Histoire de l’éducation, Tsingy, Entreprises et Histoire.

     

    Evaluations pour l’ANR

    Evaluations pour ENS éditions

    Evaluations pour les éditions la Sorbonne

    Evaluations pour les Presses universitaires de Rennes

    Evaluations pour la Société française d’histoire urbaine

    Evaluations pour l’Institut Émilie du Châtelet

    Evaluations pour l’Institut des humanités de Paris

    Evaluations pour les Instituts d’études avancées

    Evaluations pour la Société française d’histoire urbaine

    Referent pour le dossier de titularisation de Rachel Jean-Baptiste, Université de Chicago

    Prestations dans les médias

    2020 : Participation à l’émission « La marche du monde » (RFI) : « Aoua Keita. La voix des indépendantes africaines » : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200920-aoua-keita-la-voix-ind%C3%A9pendantes-africaines

     

    2016                Dans le cadre de la Grande Collecte organisée par les Archives nationales :  http://www.tv5mondeplus.com/ toutes-les-videos/information/ edition-du-18-11-2016-1

    http://en.rfi.fr/france/20161121-france-adds-african-perspective-colonial-period-archives

     

    2016                Libération (Blog Africa4) : Contribution « Histoire des femmes, histoire du genre en Afrique » : http://libeafrica4.blogs.liberation.fr/2016/01/31/histoire-des-femmes-histoire-du-genre-en-afrique/

    2014                Participation à l’émission La danse des mots (RFI) produite par Yvan Amar sur l’écrivaine sénégalaise Mariama Bâ.

    2012 : 

    Participation à l’émission La Fabrique de l’Histoire, France Culture, à propos du colloque "Femmes et genre en contexte colonial, XIXe-XXE siècle".

    Participation à l’émission Les Lundis de l’histoire, France Culture, à propos de mon livre Africaines et diplômées, une élite auxiliaire à l'époque coloniale, Presses Universitaires de Rennes, 2010.

    Publications grand public

    Publications et conférences grand public

    2022                10 février : Discussion avec Catherine Coquery-Vidrovitch autour de son livre Le Choix de l’Afrique (Paris, La découverte, 2021) dans le cadre des « jeudi » de l’Institut du monde arabe.

    2022                2 février : Conférence dans le cadre de l’Université populaire du Musée du Quai Branly sur le thème « L’école coloniale en Afrique de l’Ouest. Entre promotion et relégation », table ronde animée par Anne Lafont et Anne-Christine Taylor.

    2021                9 décembre :    Conférence à l’UniverCité ouverte de Gif sur Yvette « L’engagement politique des Africaines au XXe siècle »

    2021                25 mars : Participation à une conversation avec Djaïli Amadou Amal, auteur de Les Impatientes (éditions Emmanuelle Collas), Prix Goncourt des lycéens 2020, sur « Engagement et citoyenneté, des femmes en lutte » dans le cadre de la Saison Africa 2020

    2018                « La colonisation est-elle un crime ? », L’Histoire, 40 ans de controverses, numéro anniversaire 1978-2018, p. 84-87.

    2016                 Participation à la projection-débat du film Bamako d’Abderramane Sissako dans le cadre de la semaine de l’histoire organisée à l’ENS Ulm sur « la mondialisation ».

    2016                « Invisibles et silencieuses ? De quelques idées reçues sur l’histoire des femmes en Afrique », intervention dans le cadre de la Grande Collecte organisée par les ministères de la Culture et de la Communication, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le secrétariat d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, et consacrée aux relations entre l’Afrique et la France aux XIXe et XXe siècles

    2016                Interview « La colonisation, une affaire d’hommes ? » pour la Plate-forme video éducative égalité – Matilda mise en ligne en janvier 2017 : http://eduscol.education.fr/cid112326/matilda.html

    2014                Conférence sur « La colonisation : une affaire d’hommes ? » devant des classes de 1er et terminale, lycée Jean Jaurès de Montreuil.

    2013 

    • 22 novembre : Les Salons de Choiseul (Tours), 2ème rencontres historiques au lycée, conférence sur « Les femmes dans les sociétés coloniales ».

      • 4 mars : Université de Genève. Conférence en études genre. « Genre et colonisation : nouvelles approches en Afrique au sud du Sahara »

     • 12 juin : Aix-en-Provence. Café historique organisé par « Les Amis de l’histoire » sur « Genre et colonisation ».

    2012                Janvier : Coordination du dossier « Les sociétés coloniales : du côté des femmes », dans le magazine L’Histoire, n° 371, p. 36-67. Article dans le dossier : « La moitié oubliée », p. 38-47 ; « Citoyennes, enfin ! », p. 60-61.

    2011                 Novembre : Conférence « La fougue et la méthode » : Germaine Le Goff, une institutrice de Bretagne en Afrique occidentale français, dans le cadre de l’exposition sur Germaine Le Goff organisée par l’association Patrimoine et histoire, et à l’invitation de la Mairie de Sucé-sur-Erdre.

    Juin : Conférence « La France et son passé colonial » dans le cadre du programme de formation Humanity in Action, Paris, 8 juin 2011.

    Janvier : Présentation de l’ouvrage La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte, Paris, Belin, 2010, dans le séminaire "Genre, Féminisme et Mobilisations collectives", EHESS.

    Janvier : Présentation de l’ouvrage La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte, Paris, Belin, 2010 à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.

    2010

    Octobre : Présidence de la Table ronde autour de La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte, Paris, Belin, 2010, lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

    Juin : Conférence sur « La France et son passé colonial » dans le cadre du programme de formation Humanity in Action, Lyon, 10 juin 2010.

    2005

    • « Un enfant africain sur sept va à l’école », L’Histoire, n° spécial, La Colonisation en procès.

    • Rendez-vous de l’Histoire de Blois

    2021                Intervention « ʺJ’étais femme travailleuseʺ. Enseignantes et sages-femmes africaines entre syndicalisme et politique au temps des décolonisations » dans le cadre d’une table ronde animée par Ophélie Rillon, Françoise Blum et Elena Vezzadini sur Africaines et travailleuses en contexte colonial : regards croisés sur les luttes de femmes dans les mondes du travail.

    2014-2018       Membre du Jury du Prix du livre d’Histoire des Rendez-vous de l’Histoire de Blois

    2015                Intervention dans le cadre d’une table ronde animée par Alice Cardoso (SNES) sur « Citoyens et citoyenneté en Empires »

    2014                Intervention dans le cadre d’une table ronde animée par Catherine Coquery-Vidrovitch sur « Africaines et rebelles »

    2010                Présidence d’une table ronde autour de La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte, Paris, Belin, 

    2006                Intervention dans le cadre d’une table ronde sur « L’argent a-t-il un sexe ? » animée par Michelle Perrot.

    2004                Intervention dans le cadre d’une table ronde sur « Heurs et malheurs des femmes savantes » animée par Rebecca Rogers.

    • Medias

    2020                Participation à l’émission « La marche du monde » (RFI) : « Aoua Keita. La voix des indépendantes africaines » : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200920-aoua-keita-la-voix-ind%C3%A9pendantes-africaines

    2016                Dans le cadre de la Grande Collecte organisée par les Archives nationales :  http://www.tv5mondeplus.com/ toutes-les-videos/information/ edition-du-18-11-2016-1

    http://en.rfi.fr/france/20161121-france-adds-african-perspective-colonial-period-archives

    2016                Libération (Blog Africa4) : Contribution « Histoire des femmes, histoire du genre en Afrique » : http://libeafrica4.blogs.liberation.fr/2016/01/31/histoire-des-femmes-histoire-du-genre-en-afrique/

    2014                Participation à l’émission La danse des mots (RFI) produite par Yvan Amar sur l’écrivaine sénégalaise Mariama Bâ.

    2012                Participation à l’émission La Fabrique de l’Histoire, France Culture.

                            Participation à l’émission Les Lundis de l’histoire, France Culture.

    2005                • Participation à l’émission Mémoires d’un continent produite par Elikia M’Bokolo (RFI)

    Conférences

    Communications dans des colloques ou journées d’études internationaux

    2019                juin : Les indépendances invisibles. Le Conseil international des femmes et la naissance des conseils nationaux de femmes dans les pays africains (1957-1963), colloque interdisciplinaire et international « Le genre des indépendances », Université de Chicago Centre à Paris.

     

    2017                 Juin : Françaises et africaines dans les années quarante et cinquante : solidarité ou grand malentendu ?, 43e Congrès de la French Colonial Historical Society, Aix-en-Provence.

     

    Juin : L'association des femmes de l'Union française : action sociale et impérialisme au lendemain de la Seconde guerre mondiale, Journées d’études internationales organisées par Jennifer Boittin et Rebecca Rogers, « Working the Empire/Travailler l’Empire. Conversation et circulations genrées », Institut d’études avancées de Paris.

     

    2015                fevrier : Intégrer et exclure. La citoyenneté une question de genre ? (Afrique occidentale, premier XXe siècle), VIIIe Rencontre européenne d’analyse des sociétés politiques, Paris.

    2014                • Juillet : Participation au débat organisé par l’Association « Politique africaine » autour du livre de Frederick Cooper, Citizenship between Empire and Nation. Remaking France and French Africa, 1945-1960, Princeton, Princeton University Press, 2014, 493 p., dans le cadre des Rencontres des études africaines en France, Bordeaux.

    2013                • Juin : 5th European Conference on African Studies, 2013 – Lisbonne – Panel: African women's commitment to internationalisation and transnational movements. Intervention : Des luttes connectées ? Les Africaines et les organisations féminines internationales dans les années 1940-1950, l’internationalisme comme ressource politique locale

    2012                • mai : Colloque de l’Association canadienne d’études africaines, « L’Afrique en mutations : l’Afrique des individus, l’Afrique des générations », Université de Laval, Québec.

    Intervention : Devenir électrice, devenir citoyenne ? Le vote des femmes aux élections municipales du 1er juillet 1945 au Sénégal.

    2011                 • mai : Colloque « Sources orales et histoire africaine : bilan et perspectives », Lomé (Togo). Intervention : Sources orales et histoire des femmes : écrire l’histoire des premières diplômées d’Afrique occidentale française.

    2010                • decembre : Séminaire international « L’école, la nation, les colonisations et les empires », INRP, Paris. Intervention : L’adaptation de l’enseignement ou la hantise des « déracinés » en Afrique occidentale française : une variante des « déclassés » métropolitains.

                            • novembre : Journée d’études « Le paysage français dans le domaine de l’histoire », Institut français d’histoire, Francfort-sur-le Main. Intervention : Phénomène médiatique ou champ de recherche ? Les études postcoloniales en France.

                            • septembre : Rencontres du Réseau thématique prioritaire « Etudes africaines », Bordeaux. Intervention : Femmes lettrées en AOF : intermédiaires ou médiatrices ?

    2008                • septembre : Congrès international d’analyse politique sur l’Afrique à l’occasion du cinquantenaire du CEAN, « Penser la République, Etat, gouvernement, contrat social en Afrique », Bordeaux. Intervention : Genre et citoyenneté en Afrique occidentale française : les diplômé-e-s des écoles fédérales dans la lutte nationaliste des années quarante aux lendemains des indépendances.

                            • juin : 14th Berkshire Conference, Minneapolis, Etats-Unis. Intervention : New feminine models during the colonial era: African midwives in French West Africa (1920-1960), Workshop « Rethinking Reproduction in French Colonial History ».

    2007                • mai : 4e Congrès de l’Association des historiens africains, Addis Abeba (Ethiopie). Intervention : “ Toubabesses ” ou “ sœurs de race ” ? Sages-femmes africaines en situation coloniale et mutations des identités féminines des années vingt aux années soixante (AOF et Gold Coast).

                            • juin : Colloque international « Les lieux de sociabilités urbaines dans la longue durée en Afrique » organisé par l’Université Paris 7 - Denis Diderot et le Centre d’Etude d’Afrique noire (CEAN) de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, Bordeaux.  Intervention : De l’espace privé à l’espace public : les lieux de mobilisation politique des élites féminines en Afrique occidentale française des années trente aux indépendances.

    2004                • novembre : Congrès annuel de l’African Studies Association (ASA) à la Nouvelle-Orléans (USA). Interventions : L’internat de l’École normale de jeunes filles de l’AOF dans les années quarante : lieu de contrainte et d’émergence de nouvelles sociabilités féminines à l’époque coloniale et Crise et renouveau des études africaines en France

    2001                •  Juillet : Colloque international « Genre, population et développement », Abidjan, Intervention : Le rôle des anciennes élèves des écoles supérieures d'AOF dans l'émergence des femmes en politique.

    1999                • mai : 2e colloque international sur la « Recherche féministe dans la francophonie plurielle », Dakar, Intervention : L'émergence d'une élite féminine en Afrique occidentale française des années vingt à la veille des indépendances : le cas des sages-femmes et infirmières-visiteuses de l'École de médecine.