Marta Battisti

Doctorante en histoire de l'art moderne, Université Grenoble Alpes

Axe(s) / transversalité(s) : Art, image, société

Programmes de recherche en cours

Peindre l'écoute. La représentation de l'audition dans la peinture religieuse italienne de la Renaissance.

La tradition chrétienne accorde une place essentielle à l’écoute de la Parole divine, affirmée à la fois par ses textes fondateurs ainsi que par ses propres pratiques religieuses. À la même tradition appartient une pratique de l’image aussi importante, fondée sur le caractère performatif de ses créations figuratives. Or, au sein de cette pratique, montrer en image la Voix divine par son écoute relève, au-delà d’un certain défi pictural, d’une véritable pratique dévotionnelle. La question paradoxale de la visibilité de l’écoute au sein de la production figurative chrétienne à l’époque de la Renaissance est à l’origine de ce projet de recherche.

À travers une analyse des thèmes iconographiques d’origine biblique qui comportent une manifestation vocale divine, nous essayerons de comprendre les modalités figuratives employées par les artistes afin de rendre visible la Voix ainsi que les enjeux dévotionnels de la représentation d’une attitude de « bonne écoute ». La question des auditeurs, représentés et réels, ainsi que celle des effets émotifs que ces représentations pouvaient susciter auprès leur public seront au centre de notre recherche.

Ce travail de thèse se situe à la croisée des chemins entre exégèse chrétienne, histoire culturelle des sens, anthropologie et théories de la représentation picturale à la Renaissance italienne. Par cette approche interdisciplinaire, nous souhaitons démontrer que la compréhension des images chrétiennes montrant la manifestation vocale de la divinité semble impliquer, au-delà du sens de la vue, celui de l’ouïe : à la lumière de l’utilisation dévotionnelle du figuratif promue par l’Église, la question de l’audition dans les images et par les images est présente et demande à être évaluée.