Manuela Martini

Professeure d'histoire contemporaine, Université Lyon 2

Axe(s) / transversalité(s) : Territoires, économie, enjeux sociétaux, Pôle histoire numérique, Genre, Action publique et mondes urbains

Thèmes de recherche ou d'activité:

Programmes de recherche en cours

 

Rémunération et usages du temps des femmes et des hommes pendant l’industrialisation en France et en Europe

Migrations de travail dans l’espace atlantique, XIXe-XXe siècles

Crises, genre et économies familiales dans l’Europe méditerranéenne (XVIIIe-XXe siècles)

Parcours

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

 

Depuis  2016          Professeure d’histoire contemporaine, Université Lumière Lyon 2.

2001-2016              Maître de conférences d’histoire contemporaine, Université Paris Diderot.

2000-2001              A.T.E.R., U.F.R. de Géographie, histoire et sciences de la société, Université  Paris Diderot.

1998-2000              Chercheuse post-doctorat Institut National d’Études Démographiques (INED), Marie Curie Fellow,     European Commission, 4e  PCRD.

ÉDUCATION

2013                Habilitation à diriger des recherches en Histoire contemporaine, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 15 novembre.

1994                Doctorat en histoire économique et sociale, Università commerciale “L. Bocconi” de Milan.

1992                D.E.A. d'Histoire et civilisations de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (E.H.E.S.S.).

1989                Laurea ès lettres de l'Université de Bologne : summa cum laude et dignità di stampa (jugée   “ digne de publication ”).

1987                Diplôme de l’École d’archivistique, paléographie et diplomatique des Archives de l’Etat de Bologne (deux ans).

 

Responsabilités

RESPONSABILITÉS COLLECTIVES  À L’UNIVERSITE LYON 2

 

Responsable du double diplôme de Licence d’histoire en partenariat avec l’université de Turin

 

Responsable pour les relations internationales  de l'UFR Temps et territoires
 

 

 

RESPONSABILITÉS DANS LA RECHERCHE

 

Coordinatrice du programme de recherche TIME-US (2016-2020).  Rémunération des femmes et des hommes et budgets temps dans le textile  en France de la fin du XVIIe au début du XXe siècle. ANR-Appel à projets générique 2016.

 

 

ENCADREMENT DE THÈSES EN COURS

 

Sofiane Saadia,  Stratégies urbaines de la patrimonialisation des espaces fluviaux. Une comparaison Paris – Rome (entre-deux-guerres – début du XXIe siècle), en co-direction avec Dominique Rivière, professeure de géographie, Université Paris Diderot, laboratoire Géographie-Cité.

Francesca Sanna,  Mesurer l’effort, rémunérer la fatigue : le système Bedaux et la gestion de la souffrance ouvrière dans l’industrie minière (vers 1900-1960), en co-direction avec M. Arnoux, professeur d’histoire médiévale, Université de Paris Diderot, contrat doctoral international 2015 de  Sorbonne Paris Cité.

Claire Saunier-Le Foll, Action sociale et pratiques associatives des femmes en Seine-Inférieure à l'épreuve de la Grande Guerre (1901-1924).

Jean-Marc Hofman, Les ateliers de moulage en plâtre à Paris entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XXe siècle, en co-direction avec Liliane Hilaire Pérez, professeure d’histoire moderne.

 

Publications

 

Articles dans des revues à comité de lecture (depuis 2009)

 

Manuela MARTINI, « Médecins du travail et travailleurs immigrés dans le bâtiment en France (1946-1975) », Revue Historique, 651, 2009, CCCXI/3, p. 595-619.

 

Manuela MARTINI et Philippe RYGIEL, « Des formes de médiation sexuellement orientées ? Lieux, institutions et acteurs du placement des travailleuses migrantes à l’époque contemporaine », Migrations Société, 127, janvier-février 2010, p. 47-57.

 

Manuela MARTINI, « When Unpaid Workers Need a Legal Status: Family Workers and Reforms to Labour Rights in Twentieth-Century France», International Review of Social History, 59, 2014, 2, p. 247-278.

 

Manuela MARTINI et Anna BELLAVITIS, « Household Economies, Social Norms, and Practices of Unpaid Market Work in Europe from the 16th Century to the Present », The History of the Family, 19, 2014, 3, p. 273-82.

 

Noël BONNEUIL et Manuela MARTINI, « Career Advancement in a Family-Owned French Construction Firm Under Changing Labor Legislation and Market Demand, 1946-1985 », Family Business Review, 2015, 28 (1), p. 41–59.

 

Catherine LEJEUNE et Manuela MARTINI, «The Fabric of Irregular Migration in 20th Century Europe and North America: A Comparative Approach », Labor History, accepté le 1er mai 2015, publié en ligne le 14 janvier 2016.

 

Anna BELLAVITIS, Manuela MARTINI et Raffaella SARTI, « Une histoire de la famille à part entière ? », in Familles laborieuses. Rémunération, transmission et apprentissage dans les ateliers familiaux de la fin du Moyen Âge à l’époque contemporaine, numéro spécial des Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines (MEFRIM), 128-1/2016.

 

Andrea CARACAUSI, Corine MAITTE et Manuela MARTINI, « Pour une histoire des médiateurs du travail dans la longue durée », Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée modernes et contemporaines [En ligne], 129-1 | 2017, p. 1-17 mis en ligne le 05 octobre 2017

 

Ouvrages, édition d’ouvrages et de numéros spéciaux de revues (depuis 2009)

 

Corine MAITTE, Manuela MARTINI, Issiaka MANDÉ et Didier TERRIER (dir.), Entreprises en mouvement. Migrants, pratiques entrepreneuriales et diversités culturelles dans le monde, XVe-XXe siècle, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes-Les Belles Lettres, 2009, « Introduction », avec Corine MAITTE, p. 7-24.

 

Manuela MARTINI et Philippe RYGIEL (dir.), Genre et travail migrant. Mondes atlantiques, XIXe-XXe siècles, Paris, Publibook Université, 2009, « Introduction », p. 15-36.

 

Manuela MARTINI et Philippe RYGIEL (dir.), Genre, filières migratoires et marché du travail. Acteurs et institutions de la société civile en Europe au XXe siècle Migrations société, 127, janvier-février 2010.

 

Paolo CAPUZZO, Chiara GIORGI, Manuela MARTINI et Carlotta SORBA (dir.), Pensare la contemporaneità. Studi di storia italiana e europea per Mariuccia Salvati, avec , Rome, Viella, 2011, « Introduction », p. 9-14.

 

Manuela MARTINI et Lutz RAPHAEL (dir.) « Illegal Mediterranean and South-European Migrations to Western Europe after World War II », Introduction du dossier « Illegal Migration », Journal of Modern European History, vol. 12, 2014/1, p. 80-83.

 

Manuela MARTINI et Anna BELLAVITIS (dir.), Family Workshops and Unpaid Market Work in Europe from the 16th Century to the Present, numéro special de la revue The History of the Family, vol. 19, 2014, 3.

 

Anna BELLAVITIS, Manuela MARTINI et Raffaella SARTI (dir.),  Familles laborieuses. Rémunération, transmission et apprentissage dans les ateliers familiaux de la fin du Moyen Âge à l’époque contemporaine, numéro spécial des Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines (MEFRIM), 128-1/2016.

 

Cristina BORDERIAS et Manuela MARTINI (dir.), Per una nuova storia del lavoro dell’età contemporanea : genere, economie, soggetti numéro spécial de la revue Genesis, 2/2016, Introduction, p. 8-13.

 

Manuela MARTINI, Bâtiment en famille. Migrations et petite entreprise en banlieue parisienne au XXe siècle, CNRS Éditions, collection Alpha, 2016.

Ouvrage sélectionné dans le cadre du Projet d’investissement d’avenir ISTEX. http://www.istex.fr/le-projet/

 

Andrea CARACAUSI, Corine MAITTE et Manuela MARTINI (dir.), Les intermédiaires du travail. Acteurs du recrutement et de la gestion des travailleurs, XVIe-XXIe siècle, dossier des Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines (MEFRIM), 129-1/2017.

 

 

Chapitres d’ouvrages (depuis 2009)

 

Manuela MARTINI, « Expertise médicale et évaluation des risques au travail. Les médecins conseils des institutions paritaires du BTP en France de 1945 à 1991 », in Catherine Omnès et Laure Pitti (dir.), Cultures du risque au travail et pratiques de prévention en Europe au 20e siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 45-65.

 

Manuela MARTINI,  « Conflits historiographiques et patrimoines mémoriels. Autour des Luoghi della memoria et de l’Italie par elle-même », Bulletin de l’Association pour le Développement de l'Histoire Culturelle, n° 7, septembre 2007, p. 26-32, republié dans une sélection des articles du Bulletin de l’ADHC in Évelyne Cohen, Pascale Goetschel, Laurent Martin et Pascal Ory (dir.), Dix ans d’histoire culturelle, Lyon, Presses de l’ENSIB, 2011, p. 218-225.

 

Manuela MARTINI, « Funzionari, intermediari e migranti tra società civile e mercato. Francia e Italia agli inizi del Novecento », in Paolo Capuzzo, Chiara Giorgi, Manuela Martini et Carlotta Sorba (dir.), Pensare la contemporaneità. Studi di storia italiana e europea per Mariuccia Salvati, Roma, Viella, 2011, pp. 399-442.

 

Manuela MARTINI, « Migrations et travail en famille. Recenser les entreprises familiales des maçons migrants dans la banlieue parisienne, fin du XIXe-début du XXe siècle », in Isidro Dubert (dir), Immigration, marché du travail et travail domestique urbain en Europe, XVIIIe-XXe-siècles. Une perspective comparée, Madrid, Casa de Velázquez, 2017.

 

Manuela MARTINI, « Gendered Experiences of Work and Migration in Western Europe, 19th-20th Centuries », Deborah Simonton (general editor), The Routledge History Handbook of Gender and the Urban Experience, section editors Katie Barclay, Elaine Chalus, Marjo Kaartinen, Nina Koefoed, Anne Montenach and Nigel Worden, London, Routledge, 2017, p. 71-83.

 

 

Expertise scientifique

 

Participation à des programmes et groupes de recherche en cours

 

2017-2019      Construire l’Archive de l’histoire des femmes et du genre en Europe. Droits, travail et corps du moyen âge à l’époque contemporaine, membre de l’équipe participant aux Ateliers trilatéraux thématiques financés par le Deutsche Forschungsgemeinschaft et la Maison des sciences de l’homme à Villa Vigoni, Italie (coord. Anna Bellavitis, Sandra Mass, Simona Feci)​.

 

2015-2017 Membre de l’équipe du projet de coopération internationale franco-brésilien financé par le CNRS (PICS), Transition métropolitaine et centralité dans les villes brésiliennes dans la première moitié du 20e siècle, coordonnée par Sylvain Souchaud (Institut de Recherche pour le Développement IRD-URMIS).

 

2012-2016    Responsable du projet « Travail non rémunéré, genre et relations intergénérationnelles dans les activités productives familiales en Europe de la fin du moyen âge à nos jours », en collaboration avec A. Bellavitis et R. Sarti, appel à projets 2014 « Genre, Production et Marché »,  GIS Institut du genre.

 

2013-2016 Chercheuse associée au projet « Mondes et marchés du travail dans l'Europe du Sud. Capabilités, vulnérabilités individuelles, familiales et collectives (XVe-XXIe siècles ; Espagne, France, Italie, Portugal, Suisse Romande et italienne) », Casa de Velázquez  et École Normale Supérieure de Cachan.

 

2011-présent   Membre du Network on « Industrial Relations, Skill Formation and Welfare State Policies », coord. Marius Busemeyer, Matthieu Leimgruber, Julia Moses, Christine Trampusch,  Council for European Studies (CES)- Harvard University, États-Unis.

 

 

Responsabilités éditoriales et charges dans des associations professionnelles

 

2017                              Membre du jury du prix AFHE-Paribas

2017-présent               Membre du comité de lecture des MEFRIM -Mélanges de l’École Française de Rome, Italie et Méditerranée.

2016-présent               Membre du comité éditorial de la revue Gender and History 

2016-présent               Membre du comité directeur de l'Association française d'histoire économique (AFHE)

2016-présent               Membre du comité de lecture de la revue Aedificare. Revue internationale d’histoire de la construction

2016-présent              Membre du comité scientifique de la collection  « Teorie, pratiche e storie del lavoro », Firenze      University Press (« Théories, pratiques et histoires du travail », presses de l’Université de Florence).

2015-présent               Membre de la rédaction de Genesis. Rivista della Società italiana delle storiche. http://www.viella.it/riviste/testata/6/redazione (revue de l’association SIS pour la promotion de l’histoire des femmes en Italie)

2015-présent               Membre de la rédaction de Storicamente. Laboratorio di storia (Université de Bologne) http://storicamente.org/

2014-présent               Membre du conseil d’administration de l’Association des historiens contemporanéistes de l'enseignement supérieur et de la recherche (AHCESR)

2014-présent               Membre du conseil d’administration de l’Association Française pour l’Histoire des Mondes du Travail (AFHMT).

2012- présent              Membre du comité scientifique de la collection « Genre à lire et à penser », Presses Universitaires de Rouen-Le Havre.

 

 

Évaluation de la recherche

 

 

2017                Vice-présidente du comité HCÉRES-SHS pour l’évaluation du Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1-Paris 4.

 

2017              Experte pour le Programme Erasmus +, Jean Monnet activities 2017 de l’Education, Audiovisual and Culture Executive Agency (EACA), Union Européenne, Bruxelles.

 

2017              Évaluation dans le cadre de l’appel à projets de recherche Idex de l’Université de Strasbourg

 

2015-2020      Expertise pour l’European Research Council Executive Agency (ERCEA) pour les programmes ERC EU (contrat à partir du 8 juin 2015).

 

2013                Expertise pour l’IRIHS (Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme & Société) de l’université de Rouen dans le cadre de l’appel à projets du Grand réseau de recherche Culture et Société en Normandie - GRR CSN.

 

2012-2015    Expertises ANVUR, Agence nationale pour l’évaluation du Ministère de l’université et de la recherche (MIUR), Rome pour l’Histoire contemporaine (DV11) et l’Histoire économique et sociale (DV13)

 

Prestations dans les médias

 

« L'émigration italienne en Amérique latine»,  La fabrique de l'histoire, émission radiophonique animée par Emmanuel Laurentin, France culture, avec Caroline Douki, 30 novembre 2016. 

 

« Europe, qui sont-ils tes migrants? », Le lundis du Grand Palais, cycle "Migrer", avec Nancy Green et Khadi Hane, débat animé par Arnaud Laporte, Paris, Grand Palais, 11 avril 2016.

 

« Ces Italiens qui ont fait Paris », Comité d'Histoire de la Ville de Paris, table ronde avec Marie POINSOT, Revue Hommes et Migrations / Musée de l’Histoire de l’Immigration et Guy SCARPETTA, écrivain et auteur, Bibliothèque Saint-Eloi, Paris 4e, 18 mars 2017.

 

 

Participation au cycle d'initiatives ET SI ON EN PARLAIT ? Voyage en ville(s) : sur les traces des migrations à Lyon et Villeurbanne, balade urbaine et table ronde organisée par le service communication de l’Université de Lyon, 26 novembre 2017.

 

 

Publications grand public

 

Manuela MARTINI, « Sur les chantiers, les bâtisseurs», in S. Mourlane et D. Païni (dir.),  Ciao Italia. Immirgation et culture italiennes en France, Editions La Martinière, catalogue de l'exposition du Musée de l'immigration de Paris, 2017, p. 93-100.

Ouvrage lauréat du prix Italiques 2017.

 

 

Expositions

 

Coordination (avec Romain Jalabert et Francesca Sofia), et introduction (avec Francesca Sofia) de l’exposition « Les relations franco-italiennes dans les unes de la presse », Alliance Française, Université de Bologne et Université Paris Diderot avec le soutien de l’Université Franco-Italienne, de l’Agence Nationale pour la Francophonie et de l’Institut Français, Université de Bologne, Cloître de San Giovanni in Monte, 8-20 mai 2013 et Paris Diderot, Hall des Grands Moulins, 1-25 octobre 2013. 

 

« À propos des Italiens qui ont construit la banlieue parisienne », intervention dans le cadre de la rencontre :  1931 : les Italiens en  Seine-Saint-Denis. Présentation du travail collaboratif initié en  Seine-Saint-Denis à l’occasion de l’exposition « Ciao Italia » sur les recensements de la  population de 1931, Musée national de l’histoire de l’immigration, 16 mai 2017.