Sophie Lepretre Juliard

Doctorante en Histoire de l'art contemporain, Université Pierre Mendès France Grenoble

Axe(s) / transversalité(s) : Doctorants, Art, image, société, Atelier Sociétés en guerre

Parcours

2013 : Master 2 d'histoire de l'art, Université Pierre Mendès France, Grenoble / Mémoire réalisé (approfondissement du sujet de master 1) : Otto Dix et la réception de son oeuvre de 1945 à 1969 dans l'Allemagne divisée, sous la direction de Madame Judith Delfiner / Mention : très bien.

1996 : Maîtrise d'histoire, Université de Bourgogne, Dijon / Options : histoire de l'art (art contemporain, art médiéval, art grec) et paléographie moderne / Mémoire réalisé : Comportements des Dijonnais de 1760 à 1770 d'après les procès criminels de la justice municipale, sous la direction de Monsieur Benoît Garnot. Mention : bien.

Enseignements

2013 - 2014 : Chargée de TD en art contemporain (deuxième année de licence d'histoire de l'art), Université Pierre Mendès France, Grenoble (ARSH) : Les avant-gardes en Allemagne.

2014 - 2015 : Chargée de CM (La sculpture de Rodin au constructivisme russe) et de TD en art contemporain (deuxième année de licence d'histoire de l'art), Université Pierre Mendès France, Grenoble (ARSH).

 

Publications

  • Collaboration à l'ouvrage collectif Les sources au travail. Les spoliations d'oeuvres d'art par les nazis, 1933-2015, Journal de l'Université d'été de la Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou, 2015.

Conférences

  • Participante à l'Université d'été de la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou, Paris, du 2 au 11 juillet 2015 : Les sources au travail, Les spoliations d’oeuvres d’art, 1933-2015. Communication et publication dans le cadre d'un ouvrage collectif.
  • Communication lors de la journée d'études « Images et Statuts des artistes, XIXᵉ-XXᵉ-XXIᵉ siècles » organisée par le LARHRA en février 2015 : Otto Dix, un artiste engagé politiquement ? Entre mythe et réalité.