Julien Guinand

Programmes de recherche en cours

Thèse:  Faire la guerre sous les bannières du roi aux portes de l'Italie - 1515/1559 (sous la direction de monsieur Nicolas le Roux)

La pratique de la guerre de l’armée royale sous François Ier et Henri II  a longtemps été perçue dans l’historiographie comme peu adaptée à un art militaire moderne vu comme associé à l’usage des armes à feu de l’infanterie. Le poids des traditions chevaleresques ainsi que le manque d’un art militaire approfondi sont vus comme décisifs dans ce manque d’innovation. À l’opposé, un autre courant historiographique perçoit cette pratique de la guerre comme plus violente, car plus moderne avec un emploi de fantassins et de mercenaires laissant libre court à une culture du carnage et à un ensauvagement encore jamais vu. Elle s’oppose ainsi à la guerre médiévale jugée comme plus contrôlée.

Ce travail questionne alors toute la praxis de la guerre des gens du roi et de ses peuples afin de trouver la juste mesure de leur engagement. Le choix du théâtre d’opérations des portes de l’Italie, entre le Rhône et le Pô, à la frontière sud-est du royaume de France est arrêté comme espace d’étude. Sa marginalité géographique et l’âpreté de son relief offrent une situation atypique pour envisager le fait guerrier. Comme il y est poussé dans ses retranchements humains, matériels et logistiques, il nous permet d’envisager toutes ses facettes. Le service de tous répond aux impératifs militaires et aux efforts de guerre attendus. Il est surtout intéressé et vécu de façons collective et indivuelle. Il n’est pas improvisé par simple témérité. Il est à comprendre dans les échanges des hommes et des corps constitués avec la Couronne et le roi. Il laisse donc percevoir l’organisation des compétences entre l’État monarchique et les autorités locales. Il met à jour leurs évolutions. Enfin, il concerne la foule des gens engagés dans le métier des armes et des non-combattants qui vivent les épreuves des affrontements. Cette étude est donc celle d’une société en guerre affrontant la conjoncture militaire avec ses héritages et ses innovations et rejetant l’idée d’une opposition binaire entre guerre médiévale et guerre moderne.

Mes trois axes actuels de recherches sont:

- L'histoire transnationale des hommes en guerre

- L'histoire géopolitique de la Méditerranée au XVIe siècle

- L'histoire des économies méditerranéennes en guerre

Parcours

Thèse d'histoire , Université Lumière Lyon II (2017)

Master II d'histoire, Université Lumière Lyon II (2011)

Cafep capes d'histoire géographie (2010)

Master I d'histoire, Université Jean Moulin Lyon III (2007)

Licence d'histoire, Université Jean Moulin Lyon III (2006)

Enseignements

Chargé de cours à l'université Lyon III - TD d'histoire et géopolitique

Lycée général du secteur secondaire

Publications

Articles

"Le plat pays lyonnais, le premier support logistique et militaire de la ville de Lyon au cours des guerres d’Italie", dans la publication à venir du colloque "Administrer la ville dans et hors les murs (Occident, XIVe-XVIe siècle)" à Amiens.

"Les failles de l’autodéfense. Lyon et Bourg-en-Bresse face à la guerre en 1557" dans la publication à venir de la journée d’étude "les pratiques de gouvernement urbain en temps de crise" à Paris 13.

"Le Valentinois et la guerre sous François Ier", la revue Dromoise, n°568, juin 2018.

"Lyon, ville frontière et clé du royaume au XVIe siècle", La revue d'histoire de Lyon, (à venir)

"Les légionnaires du Dauphiné 1534-1559", La Pierre et l'écrit, Grenoble, PUG, 2016, n°26.

"Marcher sur Milan, la campagne militaire de l'année 1515", in Fabienne Pluchard, Le chevalier Bayard (v 1476-1524) Enfant du Grésivaudan et héros national, Editions du musée d'Allevard, Allevard, 2015

"Lyon et le nouvel art de la guerre", in Faucherre Nicolas, Martens Pierre et Paucot Hugues, La genèse du système bastionné en Europe, 1500-1550, LA3M UMR 7298 Université d’Aix-Marseille/CNRS, Cercle Historique de l’Arribère,Navarrenx, 2014.

Prestations dans les médias

La fabrique de l'histoire du mercredi 01 juin 2016 sur France culture. Thématique: demain, les savoirs. Emission sur l'histoire militaire au XVIe et XVIe siècle. http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire/la-fabri...

 

Conférences

21-22/06/2018. " Le plat pays lyonnais, le premier support logistique et militaire de la ville de Lyon au cours des guerres d’Italie", à l'occasion du colloque "Administrer la ville dans et hors les murs (Occident, XIVe-XVIe siècle)" à Amiens.

05/06/2018. « Les failles de l’autodéfense. Lyon et Bourg-en-Bresse face à la guerre en 1557 », à l’occasion de la journée d’étude « les pratiques de gouvernement urbain en temps de crise » à Paris 13.

24/01/2018. "Le Valentinois et la guerre sous François Ier", organisée le 24/01/2018 dans le cadre du cycle des jeunes chercheurs aux archives départementales de la Drôme, à l'hôtel du département de la Drôme.

25/04/2017. "La projection militaire de l'armée royale au travers les Alpes 1515-1559" au 142e CTHS organisé à Pau sur le thème des circulations montagnardes

19/12/2016. "Lyon et la guerre de Charles VIII à Henri II", organisée par la Société d'histoire de Lyon aux archives municipales de Lyon.

17/10/2015. "La guerre, un autre visage de la Renaissance en Dauphiné, 1515-1559", organisée à Saint Martin d'Uriage, dans le cadre des festivités organisées par le Grésivaudan "1515-2015, Bayard"

27/06/2015. "Bayard et la bataille de Marignan", organisée à Romagnano Sesia (Piémont) dans le cadre de la convention sur la bataille des géants avec l'association des Amis de Bayard.

29/11/2013. "Faire la guerre dans les Monts, un autre aspect des guerres d'Italie", Journée d'étude "La guerre dans les Alpes à l'époque moderne" organisée par Monsieur Stéphane Gal, Grenoble, MSH Alpes