Action publique et mondes urbains

L’axe « Action publique et mondes urbains » est ouvert aux chercheurs qui travaillent sur les questions de gouvernance et de régulation en milieu urbain. Prise au sens large, l’action publique désigne les activités relevant de la sphère publique, qu’elles émanent d’institutions et d’acteurs publics (État, collectivités locales, etc.) ou privés (entreprises, associations, etc.), à différentes échelles d’intervention, du local à l’international, dans une optique d’histoire connectée attentive à la situation et à la trajectoire des différents protagonistes.

Présentation

La thématique de la ville a été structurante pour la recherche depuis les années 1970 à Lyon et Grenoble. L’évolution proposée pour le contrat 2016-2020 reflète l’inflexion vers les questions de gouvernance et de régulation qui marque le laboratoire, avec l’arrivée de chercheurs spécialisés dans les questions d’action publique (protection sociale, santé, environnement), la création du Labex « Intelligences des Mondes Urbains » (IMU), les liens avec l’UMR Triangle (notamment en science politique et en histoire de la pensée économique).

Les projets s’appuient sur une conception de l’action publique qui embrasse des dynamiques économiques et sociales variées, produites par des acteurs urbains eux-mêmes divers, et mobiles : les circulations, du local à l’international, représentent un point fort des travaux qui seront menés. Dans cette perspective d’histoire connectée seront étudiées les modalités d’institutionnalisation et de régulation des activités urbaines, tant sur le plan social, économique que culturel.

Le point commun des différents thèmes est l’appréhension de la politique et de l'action publique dans un cadre urbain ou prenant la ville pour objet :

1/ Environnement, santé, protection sociale, avec deux sous-thèmes : Enjeux environnementaux et régulations socio-économiques ; Protection sociale et populations fragiles : modèles et acteurs politiques, dispositifs institutionnels et humanitaires

2/ Échanges, marchés, régulations, avec trois sous-thèmes : Marchés urbains, acteurs économiques et pouvoir ; Populations, frontières et mobilités urbaines ; Scolarisation, marché et régulation

3/ Écrire la ville : normes, pouvoirs, discours, pratiques, avec deux sous-thèmes : Ville, institutions, savoirs ; Ville, pouvoir, savoirs.

 

Au sein de l'axe, plusieurs chercheurs ont constitué le groupe SEVE (santé, environnements, villes, expertises).