Régulations : marchés, populations, circulations

L'axe porte l'accent sur les mécanismes par lesquels des processus complexes sont régulés : économie de la régulation, histoire des institutions, étude des politiques publiques, histoire des populations.

Français

Présentation

Trois terrains seront explorés, à la jonction de l'histoire économique et de l'histoire sociale : les marchés, les populations, les circulations.

 

La manière d’appréhender les régulations repose sur deux postulats principaux :

1°) La volonté de ne pas faire des États ou des institutions les seuls acteurs de la régulation. L’histoire de la régulation est conçue ici comme le produit d’une négociation, d’un échange, voire d’un affrontement entre des institutions, des administrations, des populations, des individus aux intérêts souvent divergents.

2°) L’ambition de ne pas réduire les problématiques de régulation à la seule époque contemporaine et à la seule Europe.

Seront donc pris en compte les époques moderne et contemporaine, des échelles et des espaces différents, pour mettre au jour les continuités et les discontinuités du point de vue des acteurs, des processus et des enjeux de la régulation des marchés, des populations et des circulations.

 

Thématique 1 : Administration et dynamique des populations

Thématique 2 : Régulations des migrations

Thématique 3 : Marchés, entreprises, régulation

 

 

Légende photo : Ponte Vecchio Firenze, peinture J. Vervloet Vervloet, Johannes Josephus (1790-1869), Gallica, BnF